Plus personne n'est à l'abri: aujourd'hui, près d'1 être humain sur 10 est obèse dans le monde entier

Il y a toujours plus de gros dans le monde entier. Selon une nouvelle étude américaine, une personne sur dix est aujourd'hui obèse et trois personnes sur dix sont en surpoids. Dans certains pays, ces chiffres ont carrément doublé en 35 ans. Le problème, c'est que l'obésité est la cause de nombreuses maladies comme le diabète, les problèmes cardio-vasculaires et même certains cancers.

La situation est de plus en plus interpellante. La revue médicale américaine New England Journal of Medicine a publié hier une nouvelle étude sur l'état de santé actuel de la population dans 195 pays du monde entier. Les chiffres sont sans appel: entre 1980 et 2015, la proportion d'obèses n'a cessé d'augmenter, pour atteindre désormais 10 % de la population. Pire encore, le surpoids concerne, lui, 30 % de la population.

Concrètement, une personne est en surpoids lorsque son indice de masse corporel (le poids divisé par la taille en cm au carré) est égal ou supérieur à 25, et est obèse quand son IMC est égal ou supérieur à 30, selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la Santé. En 2015, les chercheurs ont enregistré 2,2 milliards de personnes en surpoids, ainsi que 107,7 millions d'enfants et 603,7 millions d'adultes obèses dans le monde. En 2014, l'OMS estimait déjà qu'il y avait plus d'1,9 milliard de personnes en surpoids et plus de 600 millions d'obèses.

Le Bangladesh et le Vietnam au top, les États-Unis dans le flop

Quels sont les plus mauvais élèves du classement? En 35 ans, l'obésité a augmenté un peu partout, mais a carrément doublé dans 73 pays. Sans surprise, ce sont les États-Unis qui comptent le taux d'obésité le plus élevé chez les enfants et jeunes adultes: avec près de 13 %. Le nombre d'adultes obèses est également interpellant: 79,4 millions d'Américains. L'Égypte n'est pas en reste: elle compte environ 35 % d'obèses parmi sa population.

La Chine et l'Inde, quant à eux, possèdent le plus grand nombre d'enfants obèses: respectivement, 15,3 millions de Chinois et 14,4 millions d'Indiens. Le nombre d'adultes obèses en Chine atteint même les 57,3 millions. Au contraire, les meilleurs élèves en la matière sont le Bangladesh et le Vietnam, où seulement 1 % des adultes est obèse.

S'il y a toujours moins d'enfants obèses que d'adultes obèses, ce problème de santé s'est accru plus rapidement chez les petits sur cette période de 35 ans. Ainsi, les docteurs Edward Gregg et Jonathan Shaw, des épidémiologistes des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), ont écrit dans un document accompagnant l'étude que "le chiffre le plus préoccupant est le triplement de l'obésité chez les enfants et les jeunes adultes dans les pays en développement et à revenus intermédiaires, comme la Chine, le Brésil et l'Indonésie".

Diabète, hypertension, maladies rénales, cancers

Le souci, c'est que le surpoids pondéral n'est pas sans conséquence sur la santé. Chez les jeunes, cette hausse de l'obésité pourrait se traduire dans les années à venir par un accroissement important du diabète de type 2 (chez les adultes), de l'hypertension et de maladies rénales chroniques, prédisent les chercheurs américains.

Les effets se font même déjà ressentir. Ainsi, l'étude attribue à l'augmentation de l'obésité mondiale une hausse sensible des maladies cardio-vasculaires, du diabète et de certains cancers. De même, un IMC élevé (déjà à partir de 25) serait lié à quatre millions de décès dans le monde en 2015. Et plus de deux-tiers des morts auraient été causées par des maladies cardiovasculaires.

C'est donc un problème très préoccupant, et qui pourrait ne pas aller en s'améliorant dans les prochaines années si l'on ne modifie pas nos habitudes alimentaires...

Déjà lu?