Deux lions à peine remis en liberté dans un parc sud-africain ont été tués pour de la sorcellerie

José et Liso sont deux lions qui ont été brutalement tués par des braconniers. Tous deux ont été remis en liberté dans le parc Emoya Big Cat Sanctuary depuis mai de l'année dernière. Pour les propriétaires du parc, la perte des deux lions est un véritable drame. 

Deux lions de cirques qui avaient été libérés et introduits dans une réserve d'Afrique du Sud ont été trouvés assassinés avec les pattes et la tête coupées. Les braconniers tuent les bêtes de cette façon, et prennent et utilisent ce dont ils ont besoin pour fabriquer des potions qui se retrouvent ensuite sur le marché de la sorcellerie.

Les propriétaires sont dévastées

Le parc Emoya a été ouvert en 2012 par Madame Heuser alias Minunette et sa fille Savannah. Les deux femmes sauvent des animaux et leur permettent avec l'ADI (Animal Defenders International) de finir leur vie dans un petit paradis, au calme. La plupart des lions présents dans le camp viennent de cirques et ont passé leur vie à l'arrière de camions dans des cages. José et Liso faisaient partie de ces lions de cirques qui ont été libérés et intégré dans le parc Emoya l'année passée en mai.

Les deux femmes sont tristes et dévastées par ce terrible évènement. Dans un post Facebook, Minunette s'adresse à ceux qui la soutiennent, en parlant de ceux qui ont tué José et Liso: "Ils ont brisé mon coeur. Ils ont brisé le coeur de Savannah. Et je sais que ça vous brise le coeur aussi. Nous sommes tous cassés, mais ces tueurs n'arriveront jamais à briser notre esprit, notre esprit de liberté pour laquelle l'ADI s'est tellement battu."

Aujourd'hui, le parc est surveillé 24h/24h par des gardes. Des détectives et des experts enquêtent pour découvrir qui sont les auteurs de ce crime odieux.

Voilà ici Savannah et sa maman, Minunette

José et Liso, les deux lions qui ont été tués

Déjà lu?