1 Belge sur 5 se déclare contre l'interdiction de fumer dans les bars, cafés et restaurants

!

Cet article a été rédigé par l'un de nos visiteurs. Si tu souhaites y réagir ou écrire un article dans notre Zoo, fais-toi plaisir! Lis ici comment procéder ou Mets-y toi tout de suite.

Aujourd'ui, nous célébrerons la Journée mondiale sans tabac. À cette occasion, l'Organisation mondiale de la Santé souhaite rappeler à tous les conséquences néfastes du tabagisme sur la santé. Le site de rencontres Twoo a décidé d’enquêter de son côté et d’interroger plus de 1 500 000 de ses utilisateurs belges. Les effets néfastes du tabac sur notre santé sont bien connus, mais qu'en est-il de son impact sur notre vie sociale?

La cigarette, un tue-l’amour?

Les données ont révélé que 32 % des membres belges de Twoo sont fumeurs. Pour être plus précis, il s’agit de près de 27 % des utilisatrices et 35 % des utilisateurs. Pourtant, 44 % des membres déclarent que dans leur recherche d’un(e) partenaire, la cigarette fait figure de véritable tue-l’amour. D’ailleurs, 19 % des femmes interrogées soutiennent qu’elles refuseraient catégoriquement de sortir avec un fumeur.

Parmi les non-fumeurs, la grande majorité (96 %) recherche quelqu’un qui, comme eux, ne fume pas. Côté fumeurs, même s’ils ont tendance à chercher un partenaire qui fumerait également, la corrélation est moindre. Chose étonnante: 16 % des fumeurs préféreraient un(e) partenaire non-fumeur.

Fumer dans un bar : convivial ou mal élevé?

Depuis 2011, il est interdit de fumer dans les bars en Belgique, et ce, afin de lutter contre le tabagisme passif. À raison, comme le prouve l’étude menée par Twoo: plus de la moitié des membres belges déclare ne pas supporter la fumée de cigarette à l’intérieur. Il semblerait que ce soit les femmes en particulier (59 %, contre 53 % des hommes) et les personnes plus âgées (65 % contre 50 % chez les jeunes) qui indiquent être incommodées par la fumée de tabac.

Chez certains, l'aversion du tabac va encore plus loin: 1 femme sur 4 et 1 homme sur 5 aimeraient que le tabac et la cigarette soient totalement interdits. En revanche, un pourcentage tout aussi important des membres belges de Twoo (20 %) se déclare contre l'interdiction de fumer dans les cafés et restaurants: ce sont pour la plupart de jeunes hommes (24 %) qui aimeraient pouvoir fumer lors de leurs sorties, quitte à fermer les yeux sur les conséquences du tabac et du tabagisme passif.

"Les opinions sur la cigarette sont manifestement encore très partagées. Cependant, on note que les non-fumeurs affichent une véritable aversion contre le tabac, tandis que même chez les fumeurs, 1 sur 5 préférerait un partenaire non-fumeur. Alors, un conseil: si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, réfléchissez-y à deux fois avant d'allumer une cigarette en plein rendez-vous galant", a déclaré Lien Louwagie, porte-parole de Twoo.