Espoir pour les chauves! Des chercheurs ont trouvé une nouvelle cause de la calvitie, qui pourrait servir à un traitement

Cette découverte est purement accidentelle, mais pourrait sauver la vie de beaucoup d'hommes. Les scientifiques ont trouvé une nouvelle cause liée à la calvitie: les lymphocytes T régulateurs. Comme ces cellules immunitaires jouent un rôle clef dans la repousse des cheveux, elles pourraient être mises à profit pour concocter des traitements miracles.

Tu fais peut-être partie de ces hommes qui se regardent dans le miroir chaque matin en déplorant l'état de leur crâne qui se dégarnit toujours un peu plus. C'est un coup dur pour ton apparence physique et ce n'est pas toujours facile à gérer. D'autant plus qu'il n'existe aucun traitement miracle qui fasse repousser tes cheveux. À part une pose d'implants très coûteuse.

Rassure-toi, la science avance petit à petit dans ce domaine. Des chercheurs américains viennent accidentellement de trouver une nouvelle cause liée à la perte de cheveux: les lymphocytes T régulateurs (Tr ou Treg). Ce sont des cellules qui font partie de ton système immunitaire et qui jouent un rôle essentiel dans la santé de ta peau.

En les éliminant temporairement de la peau de souris préalablement rasées, ils ont constaté que les poils ne repoussaient plus du tout. Les scientifiques ont longtemps cru que les cellules souches faisaient ensemble repousser les cheveux après leur chute, mais cela ne se produit en réalité que si les Treg sont également présents dans la peau.

L'espoir pour un traitement futur

Non seulement les Treg jouent un rôle important dans le système immunitaire (en décidant quel corps étranger attaquer et quel autre ne pas attaquer), mais ils protègent également les cellules souches de l'inflammation et participent au processus de régénération et de cicatrisation de la peau.

Un manque en Treg pourrait donc être responsable de l’alopécie areata, une maladie de peau auto-immune très peu prévisible qui mène à la chute des cheveux par plaques. Mais également la cause d'autres formes de calvitie, selon les chercheurs.

Du coup, leurs recherches futures se pencheront sur comment aboutir à de meilleurs traitements contre la perte de cheveux, qui incluraient ces petites cellules magiques.

Déjà lu?