Première classe et suites à plus de 1.000 dollars: l'ONU dépense plus en frais de voyage qu'à combattre le sida et Ebola

Après le battage médiatique atour de l'Arabie saoudite et la commission des droits des femmes de l'ONU, voilà une nouvelle tempête. L'Organisation mondiale de la Santé, une institution spécialisée de l'ONU, dépense 200 millions de dollars par an en frais de voyage pour son personnel. C'est beaucoup plus que ce qu'elle consacre à la lutte contre le sida par exemple.

L'Organisation mondiale de la Santé a un budget de deux milliards de dollars par an. Avec ce budget, l'OMS se bat contre plusieurs maladies. Elle dépense 70 millions de dollars dans la lutte contre le sida et l'hépatite, 61 millions de dollars pour lutter contre la malaria et 59 millions pour vaincre la tuberculose.

Mais son plus gros poste de dépense? 200 millions pour des frais de voyage. C'est ce que déclare l'agence AP qui a pu se fournir des documents internes. Le personnel de l'ONU voit bien le problème mais n'arrive pas à faire diminuer les coûts.

La suite présidentielle de l'hôtel Camayenne à Conakry

La directrice générale de l'OMS, le docteur Margaret Chan, s'est rendue en Guinée pour féliciter les médecins locaux pour leur victoire dans la lutte contre Ebola. Elle a logé dans la plus grande suite de l'hôtel Camayenne à Conakry. Le prix pour cette suite: plus de 1.000 dollars la nuit. Et cela arrive systématiquement. Margaret Chen dépenserait 370.000 dollars en frais de voyage.

Les vols sont aussi un problème: le personnel doit voyager en classe éco, mais les dirigeants choisissent la business class ou même la première classe. Ce genre d'attitude envoie un mauvais messages aux 7.000 personnes qui travaillent au sein de l'organisation.

"Nous ne faisons pas confiance aux gens pour faire les bons choix en ce qui concerne le voyage", a déclaré Nick Jeffreys, directeur des finances de l'OMS, lors d'un séminaire interne sur la responsabilité en septembre 2015.

Une réduction de 14%?

200 millions en frais de voyage pour une organisation qui comprend 7.000 travailleurs c'est énorme. En comparaison, l'Unicef dépense 140 millions avec 13.000 collaborateurs. Médecins Sans Frontières dépense lui "seulement" 43 millions pour 37.000 travailleurs.

Et comment l'OMS réagit-elle? Elle dit avoir déjà réduit les frais de voyage de 14%. Mais selon le document interne, apparemment seuls deux des sept départements réduisent vraiment les coûts.

Voilà un nouveau coup porté à l'ONU. Après avoir été élu, le président américain Donald Trump avait tweeté: "L'ONU a un tel potentiel", mais est devenu "juste un club pour que les gens se réunissent, parlent et passent un bon moment. Si triste!".

Déjà lu?