Souquez les artimuses! Voici les cinq choses que l'on veut voir dans le nouveau Pirates des Caraïbes

opinionSors ton plus beau tricorne, fais le plein de rhum et de pop-corn et assied-toi confortablement: Pirates des Caraïbes 5 sort en salle ce mercredi! Voila maintenant six ans que l'on n'a pas vu Jack Sparrow à l'écran, du coup on est tout excité! Impatient de voguer sur les océans hostiles et inhospitaliers des Caraïbes, on dresse la liste des cinq choses qu'on veut absolument voir dans ce nouveau blockbuster signé Disney.

1. On veut voir la face de crustacé de Will Turner

Disney va-t-il réussir à transformer ce beau gosse d'Orlando Bloom en créature dégueulasse des abysses? On te rappelle vite fait l'histoire: à la fin du troisième film, Will Turner embroche le cœur de Davy Jones et prend sa place à la tête du Hollandais Volant.

L'équipage et le capitaine de cet effroyable bateau sont reconnaissables par leur gueule de poissons ou de crustacés issus des profondeurs des océans. Du coup, à quoi va ressembler ce bon vieux Will après des années passées sur le rafiot maudit? Pour l'ego de la gente masculine, ce serait appréciable qu'ils le rendent aussi moche que son prédécesseur Davy Jones. On ne dit pas non aux tentacules en guise de barbe, ça lui irait bien et en plus c'est la mode. Will, ce hipster des océans.

2. Qu'on en finisse avec le Capitaine Barbossa

Tué par Jack Sparrow à la fin du premier film, ressuscité dans le deux, "allié" de Jack dans le trois et corsaire dans le quatre, il serait peut-être temps d'en finir avec Hector Barbossa, non? On parle seulement d'une belle crapule qui a levé une mutinerie contre Jack Sparrow, a volé le Black Pearl tout ça pour finir en squelette ambulant. La lose.

Bon ok, il va sauver Sparrow de l'antre de Davy Jones, le coin le plus paumé de l'univers, mais ça n'en reste pas moins un traitre doublé d'un égoïste assoiffé de pouvoir prêt à vendre son âme au roi d'Angleterre pour quelques galions. Donc, Jack, si tu nous lis, n'hésite plus et règle le compte de Barbossa une bonne fois pour toute. Ça ne lui fera rien, il a déjà connu la mort après tout.

© Giphy

3. Que Jack trouve l'amour pour sillonner les océans en couple

Les femmes et Jack, c'est compliqué. À Tortuga, il a fait tourner les têtes de plusieurs donzelles crédules à ses promesses de fortune et d'épopées glorieuses à bord du Black Pearl. Ce qui lui a valu quelques gifles et crachats de femmes frustrées. Avec la belle Elizabeth Swann, c'était très chaud également. Partagée entre la gentillesse et la bienveillance de Will Turner et l'imprévisibilité de Jack, elle a parfois hésité à se diriger vers le Capitaine plutôt que vers le petit orphelin forgeron. Mais finalement, Jack était trop amoureux de l'océan et de l'aventure pour prendre le temps de s'occuper d'elle.

Donc, est-ce que dans ce cinquième (et ultime?) épisode, Jack finira par trouver la femme capable de le supporter pour l'éternité? Le problème, c'est qu'entre son addiction au rhum, sa tendance à s'attirer des ennuis et son amour pour le Black Pearl, il n'y a plus beaucoup de place pour une femme dans son cœur. À moins peut-être de le ranger dans un coffre et... Ouais nan, mauvaise idée.

© Youtube

4. On veut le retour d'Elizabeth

Un film entier sans Elizabeth c'était beaucoup trop long. À la place, on a dû se taper cette emo-gothique d'Angelica, fille d'un capitaine macabre et complètement névrosé: Barbe Noire. En plus d'être aussi gaie que son paternel, elle s'amuse à entourlouper Jack en usant de son charme et leur relation passée. Le diable.

Donc s'il vous plait Disney, rendez-nous Elizabeth! Elle est belle, courageuse, la tête sur les épaules et prête à tout pour Will. Même attendre 10 ans pour que son chéri puisse remettre pied à terre. Ça fait long pour au final se retrouver avec un barracuda humain le temps d'une nuit. Enfin, on va pas se mentir, elle surtout belle, c'est ce qui compte. C'est déjà une bonne raison, non?

© Giphy

5. Qu'on attrape enfin ce maudit singe!

Il est là dans tous les films, il mène la vie dure à tout le monde, nous fait parfois sursauter et personne ne fait rien pour l'arrêter. On parle bien sûr de cette petite crapule de singe-squelette de Barbossa. Il vole des clés, il attaque Jack et sa bande et il fait peur à tout le monde. Alors pourquoi personne ne pense à l'attraper, le foutre dans une cage une bonne fois pour toute histoire qu'il n'embête plus personne?

Au pire, on peut le faire cohabiter avec le perroquet de Cotton, le borgne muet de l'équipage de Jack. Au moins il aura quelqu'un avec qui taper la conversation. Il lui racontera comment était sa vie de singe squelette à l'époque du premier film, comment il a vécu la mort et la résurrection de son maître. Il expliquera aussi à quel point sa famille et sa jungle lui manquent et comment il compense ce manque en menant la vie dure à Jack Sparrow. On parie combien qu'il va encore l'emmerder dans ce cinquième film? On t'aura prévenu.

© youtube

En attendant la sortie mercredi, tu peux toujours mater le trailer si ce n'est pas déjà fait

 

Déjà lu?