Indestructible? Oublie: la Réserve mondiale de semences du Svalbard inondée par la fonte des glaces polaires

La réserve mondiale de semences du Svalbard en Norvège, c'est une chambre forte souterraine sur l'île de Spitzberg, où autant de semences de plantes que possible sont stockées au cas où notre planète connaîtrait une catastrophe. Il se trouve qu'elle devait être indestructible, mais qu'elle ne l'est pas. Ce bunker souterrain, surnommé "l'arche de Noé", a été inondé par des eaux issues de la fonte glaciaire.

La banque mondiale de semences a ouvert ses portes en 2008. Dans le bunker, qui fait 120 mètres de profondeur dans la montagne et qui se situe à 130 mètres au dessus du niveau de la mer, sont stockés 1, 5 million de paquets de graines des arbres et des cultures les plus importants du monde. La "Banque de graines" a été construite pour pouvoir résister aux guerres, aux catastrophes naturelles, à la fonte des glaces, à tout changement climatique, en somme.

Mais ce que les concepteurs de ce bunker n'avaient pas vraiment prévu, c'est que la glace polaire fondrait aussi vite, comme la fonte qu'on a connue l'année dernière. Et l'eau de la fonte des glace a malheureusement coulé dans le tunnel du bunker. Heureusement, dans le tunnel, l'eau a directement gelé et les graines sont restées en sécurité.

Hege Njaa Aschim, du gouvernement norvégien qui est propriétaire de la banque, a déclaré que l'entrée du tunnel était comme un glacier quand ils sont entrés à l'intérieur. Mais elle a aussi assuré que ce n'est que l'entrée qui a été inondée et que l'eau n'avait pas coulé plus loin. En d'autres termes, les graines sont en sécurité. Elles sont stockées à une température de -18 degrés. Les travaux d'étanchéité sont également en cours.

Mais cela pose quand même question quand on pense que ce batiment a été construit pour être indestructible. Une chose est sûre: la construction a été pensée à partir d'un idée, une théorie, mais il ne faudrait pas oublier de regarder au thermomètre.

1,5 million

Depuis 1984 la banque génétique nordique a stocké des copies de semences congelées en provenance des pays nordique, dans une mine de charbon abandonnée sur l'île de Spitzberg. Au fil des années, la collection s'est agrandie et est composée aujourd'hui de plus de 10.000 graines et plus de 2.000 variétés de 300 espèces végétales différentes. Les premiers ministres de Norvège, Suède, Finlande, Danemark et Islande on mis le 19 juin 2006, la première pierre symbolique pour l'emplacement actuel. Le 26 février 2008 a eu lieu l'ouverture officielle.

Le gouvernement norvégien a dépensé près de 45 millions de couronnes norvégiennes pour construire la "Banque de graines" à lui tout seul. La Norvège et la Global Crop Diversity Trust sont tous les deux responsables pour les coûts d'exploitation.

Aujourd'hui, il y a environ 1,5 million d'échantillons différents de semences de cultures agricoles. Les graines sont emballées dans des emballages spéciaux pour être protégées de l'humiditer et éviter de moisir.

Déjà lu?