Voilà ce qui est arrivé à Uncle Fat, un singe thaïlandais gavé par la nourriture abandonnée des touristes

Ce singe thaïlandais surnommé "Uncle Fat" pèse 26 kilos, trois fois le poids normal de son espèce. Uncle Fat est devenu si gros à force de manger tout ce que les touristes laissaient derrière eux ou même lui donnaient volontairement. Aujourd'hui, le singe obèse a dû être mis au régime, car son poids devenait dangereux pour sa santé. 

En Thaïlande, les singes sauvages sont devenus une attraction touristique malgré eux. Ils aiment voler de la nourriture, jouer avec les touristes, et malheureusement, cela peut avoir certaines conséquences. Et l'une d'entre elle est illustrée parfaitement par Uncle Fat. Ce singe a été nourri pendant des années par des touristes à Bangkok. Sodas, restes de bouffe, tout y passait! Un vétérinaire a même expliqué, qu'Uncle Fat avait une espèce d'armée de singes qui venait lui apporter des trucs à manger. Il était apparemment le leader dans un quartier de Bangkok.

Conséquence, aujourd'hui Uncle Fat fait trois fois le poids qu'il devrait faire. Pour des raisons de santé, le singe a été emmené dans une espèce de clinique du poids pour l'aider à perdre sa grosse bedaine pleine de malbouffe. En gros, Uncle Fat est au régime!

Les soigneurs qui l'ont emmené pour le mettre au régime ont expliqué que ce n'avait pas été une mince affaire de l'attraper. En effet, les autres singes ne voulaient pas être séparés de leur leader un peu trop gras.

Son problème ce n'est pas tellement qu'il soit gras, c'est surtout qu'à force, Uncle Fat a développé une masse au niveau de son ventre, qui est en fait une tumeur bénigne. Aujourd'hui, le singe qui a entre 10 et 15 ans, risque de souffrir de problèmes cardiaques si sa condition ne s'améliore pas.

Alors aujourd'hui, au revoir les sodas et les burgers! Au menu, légumes et protéines pour Uncle Fat. Les soigneurs espèrent qu'ils pourront le remettre en liberté dans quelques mois.

L'enjeux est surtout que le singe ne recommence pas à tomber dans ses travers de glouton. L'histoire d'Uncle Fat est triste, mais le fait qu'elle ait fait le tour de la toile pourrait contribuer à la sensibilisation des touristes. Ceux-ci, même s'ils ont pitié et veulent bien faire en donnant de la nourriture aux singes, devraient simplement penser à ne plus donner de nourriture ou simplement à ne pas donner des choses qui ne sont pas bonnes pour leur santé.

Déjà lu?