Une hype qui devient dangereuse! Les vélos électriques sont de plus en plus impliqués dans des accidents de la route

Quel est le meilleur moyen pour faire du sport sans se fatiguer? On a la réponse: il s'agit du vélo électrique. Tu vas plus vite qu'avec un vélo normal tout en pédalant (un peu). C'est la grosse mode en Belgique mais cette mode n'est pas sans risque. De plus en plus d'accidents impliquant ces deux roues se produisent sur nos routes. On t'explique tout ça et on te donne des conseils pour éviter de devenir une victime de la mode. Fashion victim. 

Pour se balader en deux roues sans se fatiguer, il y a le scooter. Mais pour un moindre prix et pour le bien de l'environnement, il y a aussi le vélo électrique. Ce nouveau type de vélo est la grosse mode du moment sur les routes belges. En effet, 475.000 vélos électriques ont été vendus en 2016, selon la DH. Mieux, parmi les vélos vendus, deux sur cinq sont électriques soit 39,2% des bicyclettes vendues.

Ce n'est pas vraiment étonnant, les vélos électriques vont plus vite que les vélos classiques et ce en faisant moins d'effort. Le truc, c'est qu'ils sont plus difficiles à manoeuvrer puisqu'ils sont plus lourds et plus rapides. Du coup, de plus en plus d'accidents se produisent.

43% d'accidents en plus

C'est un rapport de l'IBSR qui met en lumière ces accidents: le nombre de crash impliquant des vélos électriques est passé de 510 en 2015 à 730 en 2016: "Cette augmentation de 43 % est à mettre en relation avec l’engouement pour ce ‘nouveau’ moyen de déplacement" explique l'IBSR. C'est assez inquiétant puisque l'année passée, 8 personnes ont perdu la vie sur le coup. D'autres ont succombé de leur blessure à l'hôpital.

"Les victimes sont plutôt des femmes, dans 58 % des cas, et des personnes de plus de 65 ans (42 %)" déclare Benoit Godard, porte-parole de l'IBSR, à la DH. Il précise: "À titre de comparaison, dans les accidents avec un vélo ordinaire, seuls 37 % des victimes sont des femmes et 13 % des seniors." Il explique également que la majorité des accidents se produisent au nord du pays, ce qui n'est pas vraiment étonnant quand on connait l'engouement des flamands pour le deux roues. Il précise finalement que les accidents de vélos électriques font plus de dégâts puisque leurs usagers sont en général plus âgés et donc plus fragiles.

Quelques conseils pour bien manipuler ton vélo électrique

Pour éviter au maximum ce genre d'accident, l'IBSR te donne 10 conseils pour bien conduire ta nouvelle bécane électrique. C'est parti!

1. Avant de te rendre sur les routes, teste ton vélo: la puissance au premier coup de pédale, la distance de freinage et surtout: entraine toi à tourner.

2. Vérifie ta batterie avant de partir et prends ton chargeur avec toi.

3. Checke si tes pneus sont bien gonflés! Moins ils le sont, plus ton vélo consommera de batterie.

4. Note les numéros d'urgence quelque part comme celui de Touring par exemple. Il est difficile de changer un pneu d'un vélo électrique, tu risques d'avoir besoin d'aide.

5. En démarrant, mets le niveau d'assistance au minimum, tu ne seras pas surpris par la vitesse au démarrage. En plus, tu consommeras moins de batterie.

6. Si il y a un autre cycliste devant toi, prends tes distance. Ta distance de freinage est plus élevée avec un vélo électrique.

7. Tu dois être beaucoup plus attentif que sur un vélo classique. L'électrique est plus difficile à manoeuvrer donc tu auras plus de mal à éviter les obstacle! Regarde droit devant toi!

8. N'oublie jamais que les autres usagers ne savent pas forcément que tu roules sur un vélo électrique, ils peuvent donc mal évaluer ta vitesse.

9. Si tu l'emmènes sur ta voiture, vérifie bien que ton porte-vélo est assez solide!

10. Si tu roules avec des autres cyclistes qui pédalent sur des vélos classiques, reste à l'arrière du peloton!

Allez, bonne route!

© Youtube

Déjà lu?