Sept feux de signalisation se métamorphosent en soutien à la journée contre l'homophobie à Bruxelles

Aujourd'hui le 17 mai, c'est la journée mondiale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie. Tu l'as peut-être remarqué par toi-même d'ailleurs. Déjà parce que les couleurs arc-en-ciel sont affichées par-ci, par-là dans Bruxelles, mais depuis hier, certains feux de signalisation de Bruxelles sont dotés de feux "de même sexe". 

Dans le cadre du Pride Festival, sept carrefours bruxellois ont troqués leurs feux de signalisation traditionnels et insipides contre des feux affichant le "même sexe". Du coup, ces feux sont dépourvus temporairement de référence exclusivement au genre masculin et laissent place à deux hommes qui se tiennent la main au rouge. Tandis que quand le feu passe au vert, on y voit deux femmes se tenant la main, permettant ainsi de représenter la communauté gay dans son ensemble.

Des feux arc-en-ciel pour la bonne cause

Ces feux, tu les retrouves aux carrefours de Schuman, Rogier, Louise, Porte de Namur, Arts-Loi et Belliard-Régent. Cette idée originale a été mise en place à l'initiative de Bianca Debaets (CV&V), la secrétaire d'État bruxelloise pour l'Egalité des chances, et du ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet (SP.A). Avec cette démarche, Bruxelles veut se placer en tant que capitale belge des LGBT, autrement dit : lesbienne, gay, bisexuel, transgenre. Avec ses bus arc-en-ciel, la Stib aussi montre son soutient pour le festival et pour la prochaine conférence du forum IDAHOT contre l'homophobie. Bruxelles est donc aux couleurs de l'arc-en-ciel en ce 17 mai et ce, pour la bonne cause!

Déjà lu?