Jack Sparrow dans la tourmente: des hackers menacent Disney de mettre en ligne Pirates des Caraïbes 5

Des hackers auraient réussi à obtenir une copie de Pirates des Caraïbes 5 et menaceraient Disney de le mettre en ligne, à moins que le groupe ne paye une grosse rançon le plus rapidement possible. À quelques jours avant sa sortie au cinéma, ce serait un gros coup.

C'est la catastrophe à Hollywood. Le cinquième volet de Pirates des Caraïbes: La Vengeance de Salazar aurait été pris en otage par des hackers et pourrait bien être mis en ligne avant sa sortie au cinéma, prévue le 24 mai en Belgique.

Lors d'une réunion hier à New York, le PDG de Disney, Bob Iger, a ainsi mis en garde les employés de la chaîne de télévision ABC, c'est en tout cas ce qu'affirme le journal The Hollywood Reporter. Disney aurait reçu des avertissements de pirates informatiques qui affirment avoir réussi à voler une copie de Pirates des Caraïbes 5 et qui réclament une "énorme rançon".

Morceau par morceau

Le montant exact de la somme n'a pas été précisée, si ce n'est qu'elle est faramineuse et doit être versée en bitcoins. Si la rançon n'est pas payée, les hackers menacent de mettre en ligne le film morceau par morceau: d'abord un extrait de cinq minutes, puis de vingt minutes... jusqu'à ce que la rançon soit versée.

Pour l'instant, Disney refuse de plier au chantage et a annoncé qu'il investiguerait avec des enquêteurs fédéraux du FBI pour retrouver les hackers.

Après Orange is The New Black

Hollywood semble être devenu une cible privilégiée pour les cybercriminels. Ce hacking tombe quelques jours à peine après le piratage de la cinquième saison d'Orange is The New Black. Netflix, qui en a la propriété, avait refusé de payer une rançon aux hackers. Les dix épisodes - autrement dit la saison complète - avaient effectivement été mis en ligne, plus d'un mois avant la date prévue de sa diffusion.

On espère que ce ne sera pas le cas de Pirates des Caraïbes...

Déjà lu?