Not so funny: le mec qui a montré ses fesses à l'Eurovision risque... 5 ans de prison

Le mec qui s'était incrusté sur scène à l'Eurovision samedi soir n'est en fait pas du tout australien. Il s'agit d'un Ukrainien bien connu pour ses petites plaisanteries avec les stars. Sauf que cette fois, il a dépassé les limites. Pour l'Ukraine, il est une "honte" et risque jusqu'à 5 ans de prison.

C'est un peu l'image de l'Eurovision 2017 que l'on gardera tous en tête. Au cas où tu n'aurais pas regardé l'émission samedi soir, ou si tu as loupé ce moment magique (mais ce deuxième cas de figure est probablement impossible), un mec random est monté sur scène et a montré ses fesses. Sans complexe, devant les 10.000 spectateurs réunis à Kiev et environ 200 millions de téléspectateurs dans le monde entier.

L'homme s'est pointé au moment où Jamala, la chanteuse ukrainienne qui a remporté l'Eurovision l'année dernière, chantait son nouveau tube. Du coup, il a un peu gâché sa prestation et a été évacué directement de la scène par le personnel de sécurité.

Un Ukrainien qui risque la tôle

Au début, on pensait tous qu'il était australien, puisqu'il se baladait avec le drapeau de l'Australie en guise de cape. Les fans australiens étaient donc furax et craignaient que leur pays ne soit plus invité à participer à l'Eurovision l'année prochaine.

Mais pas du tout, il s'agit en fait d'un petit farceur ukrainien, bien connu pour être un "serial harceleur de stars". Il s'appelle Vitalii Sediuk, a 28 ans et adore foutre le bordel sur le tapis rouge.

Si ce moment nous a bien fait rire, Sediuk n'est, lui, plus en train de plaisanter. Le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov, a ainsi précisé hier dans un post sur Facebook que Sediuk est en détention préventive et risque une amende salée voire cinq ans de prison. "Il est une honte pour le pays", a précisé le ministre en colère.

Outch, tout ça pour une histoire de fesses.

Au cas où tu as loupé cet instant T, le voici:

Déjà lu?