Même si ta nouvelle photo de profil récolte plein de "likes", tu ne seras pas plus heureux au final

Une étude révèle que recevoir plus de "likes" sur Facebook n'améliore pas ton humeur. Ce qui est frappant surtout, c'est que les personnes qui cherchent à avoir plus de mentions "J'aime" ont en général moins confiance en eux et en les autres. 

Il n'y a rien à faire, ça fait toujours plaisir de voir qu'une photo que tu as prise est "aimé" sur Facebook. Quand tu postes quelque chose, tu espères recevoir quelques "J'aime" sur ta page. S'il y en a aucun, tu le vois un peu comme un flop.

Mais en réalité, selon une étude, le fait de recevoir des mentions "J'aime" sur Facebook ne te rend pas spécialement plus heureux et cela n'améliore pas spécialement ta confiance en toi.

Twitter et Facebook ont demandé à 340 personnes de remplir un questionnaire. Les gens devaient dire à quel point ils étaient d'accord ou non avec 25 affirmations concernant leur image sur les réseaux sociaux. Par exemple, "La reconnaissance que j'ai sur les réseaux sociaux me fait sentir bien", ou une autre comme "Je considère quelqu'un comme populaire en me basant sur le nombre de "likes" qu'il reçoit".

"Like" mon profil

Cette étude révèle aussi que les personnes qui cherchent à avoir plus de mentions "J'aime" ont tendance à avoir moins confiance en eux et ils font moins confiance aux gens. C'est le cas par exemple quand quelqu'un demande à une amie d'aimer sa nouvelle photo de profil, ou quand une personne change sa photo de couverture parce qu'elle n'a pas reçu assez de "J'aime".

Et le pire, c'est qu'apparemment même si tu reçois plus mentions "J'aime" sur Facebook, cela ne change pas vraiment ton humeur.

"Le fait que les réseaux sociaux gagnent de l'importance peut avoir des effets conséquents sur notre santé mentale", affirme un professeur à l'Université de South Wales, Martin Graff. "Même si c'est une petite étude, elle révèle comment on interagit avec les réseaux sociaux et ce n'est pas toujours positif", ajoute-t-il.

Il faudrait maintenant voir ce que cela donne avec un plus grand nombre de personne.

Lisez aussi