Au Pakistan, ceux qui fument ou mangent ouvertement durant le Ramadan risquent 3 mois de prison

Si tu n'es pas croyant, on te déconseille de partir au Pakistan durant la période de ramadan. Dans ce pays, si tu bois, fume ou mange ouvertement pendant le mois saint, tu risques de croupir trois mois en prison.

Dans la République islamique du Pakistan, l'Islam est la religion officielle et le gouvernement tient à ce que le pays respecte le droit musulman. Le ramadan commence le 26 mai et s'achève le 24 juin. Durant cette période, les Pakistanais vont être obligés de respecter strictement les préceptes religieux, à savoir, ne pas manger, boire ou fumer durant la journée.

En janvier 2017, le Comité sénatorial permanent des affaires religieuses a adopté à l'unanimité le projet de loi Ehtram-e-Ramzan, explique le journal pakistanais Nation. Elle stipule que les propriétaires d'hôtels qui ne respecteraient pas la loi de 1981 sur le ramadan devront payer une amende de 25.000 roupies (220 euros). S'ils servent de la nourriture à leurs clients, ils seront en infraction.

Avec cette nouvelle loi, toute personne qui mangera ouvertement dans les lieux publics pendant les heures de ramadan sera emprisonnée pendant trois mois et devra payer une amende de 500 roupies (environ 5€). Les médias ou salles de cinéma qui ne respecteront pas la loi devront s'acquitter d'une amende de 500.000 roupies, soit 5.000 euros. Au Pakistan, on ne déconne pas avec la religion.

Déjà lu?