Surprise! Voici ce que gagnent les leaders du monde entier comme Donald Trump, Angela Merkel ou encore Charles Michel

Combien gagne le président des États-Unis, Donald Trump? Et la Chancelière allemande, Angela Merkel? Ou encore, le Premier ministre belge, Charles Michel? Que reçoit chaque leader du monde entier pour l'exercice de ses fonctions? Est-ce rentable de diriger son pays? Les réponses sont plutôt surprenantes...

Les États-Unis

Commençons par les States. Sans surprise, c'est le président américain qui gagne le mieux sa vie, parmi tous les autres chefs d'État.

La loi prévoit depuis 2001 que le président gagne 400.000 dollars par an, soit près de 368.000 euros. Par mois, il empoche donc environ 30.660 euros.

Si Barack Obama et George Bush ont touché ces montants, Donald Trump renonce à son salaire de président. Il en avait d'ailleurs fait l'une de ses promesses de campagne. Où ira son pactole? En mars, son porte-parole, Sean Spicer, a précisé que Trump reversera l'entièreté à une organisation caritative. Il faut dire que ces 400.000 dollars annuels ne sont qu'une bagatelle à côté de son énorme fortune, estimée à 3,7 milliards de dollars par le magazine Forbes.

L'Allemagne

La Chancelière allemande est la mieux payée de tous les chefs d'État de l'Union européenne. En combinant avec son poste de députée, elle touche 326.955 euros brut par an, soit plus de 27.000 euros par mois, selon une enquête de CNN décodée par Le Monde. Cela représente huit fois le revenu national moyen du pays.

En Allemagne, il n'y a aucune limitation pour se représenter en tant que chancelier. Angela Merkel en est d'ailleurs à son troisième mandat et a encore déposé sa candidature pour les élections législatives qui auront lieu en septembre prochain.

Le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, a quant à lui droit à environ 18.500 euros par mois, soit environ 221.000 euros annuellement. La présidence est une fonction purement symbolique dans ce pays. D'ailleurs, presque personne ne le connaît.

La France

Fixé à 7.984 euros net par Jacques Chirac (1995-2007), Nicolas Sarkozy a aligné le salaire du président français sur celui du Premier ministre: soit 21.300 euros net par mois.

Et puis, le président sortant, François Hollande, l'a diminué de 30 %: à 14.910 euros par mois. C'était ainsi l'une de ses promesses électorales. Ce salaire a finalement été indexé sur celui des fonctionnaires et porté à 14.999 euros par mois, selon les chiffres du Figaro.

C'est donc ce qu'Emmanuel Macron devrait percevoir dès son entrée à l'Élysée. La fonction offre encore des tas d'extras: une voiture avec chauffeur et un titre princier. Le président de la République est ainsi co-prince de la principauté d'Andorre.

Le Premier ministre français perçoit, lui, en tant que chef du gouvernement 178.920 euros par mois, soit près de 15.000 euros. Jusqu'aux élections législatives qui auront lieu le mois prochain, c'est Bernard Cazeneuve, qui empoche cette coquette somme.

La Chine

Le septième président de la République populaire de Chine est le grand perdant dans l'histoire. Xi Jinping ne gagne que l'équivalent de 1.550 euros brut par mois. Et pourtant, il a beaucoup à faire. Il n'est pas seulement le président de la Chine, il est aussi le Secrétaire général du Parti communiste chinois, le trésorier de la Commission militaire centrale et le chef de l'armée.

La Russie

Le président russe touche un salaire d'environ 10.500 euros brut par mois. Depuis 2012, c'est Vladimir Poutine qui le perçoit. Il a également été président de 2000 à 2008.

Étonnant, le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, gagne plus que le président. Chaque mois, il empoche environ 12.000 euros brut.

La Turquie

Le président turc gagne environ 15.000 euros brut par mois. Depuis 2014, c'est Recep Tayyip Erdoğan. Et il a récemment renforcé ses pouvoirs à la suite d'un référendum très controversé.

En 2014, il a inauguré son tout nouveau palais présidentiel, ou palais blanc. Gigantesque, il fait près de 40 fois la superficie de la Maison-Blanche. Et pourtant, Erdogan ne gagne pas tant que ça par rapport au président américain.

Le Canada

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, gagne un peu plus de 22.500 euros brut par mois.

Il a pris ses fonctions en novembre 2015 et est, tout comme la Première ministre du Royaume-Uni, responsable devant la reine d'Angleterre, Elizabeth II.

Le Brésil

Le président brésilien, Michel Temer, gagne chaque mois aux alentours de 9.200 euros brut.

Il a succédé l'année dernière à Dilma Rouseff, après sa destitution pour soupçons graves de corruption et de fraude.

L'Italie

Paolo Gentiloni a succédé en décembre dernier à Matteo Renzi, en tant que Premier ministre italien. Pour cette fonction, il perçoit le salaire de 9.500 euros brut par mois.

Le président, Sergio Mattarella, gagne la même chose: 9.500 euros brut par mois. Mais tout comme le roi en Belgique, sa fonction est purement symbolique.

Le Royaume-Uni

La Première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, gagne 177.940 euros brut par an, soit près de 15.000 euros par mois. Tout comme le Premier ministre canadien, elle est responsable devant la reine Elizabeth II.

Theresa a récemment convoqué des élections législatives anticipées, dont la date est fixée au 8 juin prochain. Mais elle s'est déjà portée candidate à sa succession.

La Belgique

Last but not least: le Premier ministre belge. Charles Michel (MR), gagne à peu près 11.477 euros net par mois, tout comme ses vice-premiers ministres et le ministre des Affaires étrangères. Les autres ministres gagnent entre 10.000 et 11.000 euros net par mois, selon les derniers chiffres du Crisp cité en mars par Le Soir.

Étonnamment, le chef de l'État n'est pas l'homme politique le mieux payé du pays. C'est le président de la Chambre (Sigfried Bracke, N-VA) qui gagne le mieux sa vie, avec 16.925 euros net par mois. Sans parler de ce que perçoivent de nombreux patrons d'entreprises publiques.

Déjà lu?