Les îles Wadden aux Pays-Bas vont disparaître d'ici la fin du siècle

Les Îles de la Frise s'étendent entre la mer du Nord et la mer des Wadden. Elles longent les côtes des Pays-Bas jusqu'au sud du Danemark en passant par l'Allemagne. Selon un nouveau rapport, cet archipel devrait disparaître plus tôt que prévu. En cause, l'extraction de sel et de gaz ainsi que l’accélération de la fonte de la calotte glaciaire. 

À cause de ses eaux peu profondes, la température de la mer des Wadden est susceptible de connaître des fluctuations bien plus importantes que la mer du Nord par exemple. Et selon un rapport annuel, cette réserve naturelle néerlandaise risque toujours la noyade à grande échelle d'ici la fin du siècle. Ce rapport a été signé au nom de la Wadden Association, à laquelle se sont joints les instituts de recherche NIOZ, TU Delft et l'université d'Utrecht.

L'année dernière, WWF avait déjà tiré la sonnette d'alarme sur cette menace qui pèse sur la mer des Wadden. Cette zone fait partie des 113 lieux répertoriés par l'ONG qui sont directement menacés par l'activité humaine.

Les bancs de sable des îles des Wadden sont encore au sec deux fois par jour. Cela attire d'énormes groupes d'animaux migrateurs à la recherche de nourriture. Si la zone se fait submerger, ce serait vraiment catastrophique pour la faune et la flore. Sans compter le risque pour la protection du littoral néerlandais.

Gaz

L'extraction minière dans la région de la mer des Wadden a causé l'affaissement des fonds marins plus rapidement que prévu. Selon les chercheurs, les effets à long terme de l'extraction de gaz n'ont pas été pris en compte jusqu'alors. Même s'ils ont été stoppés maintenant.

"Il faudrait un empilement des scénarios les plus optimistes pour éviter l'élévation du niveau de la mer, l'affaissement des sols et la détérioration des sédiments", écrivent les chercheurs. Le niveau de la mer pourrait lui être en partie compensé par l'apport naturel de sable, mais cela ne semble pas suffisant pour sauver la zone.

Déjà lu?