Et un pas de plus, UN, vers une cure contre l'eczéma!

Si tu as de l'eczéma, tu connais les joies de l'hiver, des yeux tout gonflés, du creux des genoux irrité, ton cou, tes bras... Et en été, place aux plaques blanches wouhouuu! Eh bien bonne nouvelle, les chercheurs ont enfin découvert, après des années de recherches, quelles étaient les causes de l'eczéma. Et grâce à ça, la voie vers une cure potentielle s'illumine enfin!

Dans ta salle de bain, tu as d'office TA crème pour apaiser ton eczéma. Wait, non! Ce n'est pas "ta" crème, mais "tes" crèmes! Plus peut-être ton gel douche hyper neutre sans savon sans rien, pareil pour ton shampoing, etc. Avoir de l'eczéma, c'est vraiment l'enfer. En fonction du climat, en fonction de ce que tu portes, en fonction même de, tu ne sais pas trop quoi, tu as plus ou moins d'eczéma. Dans le monde, on estime qu'entre 2 et 6 % de la population souffre d'eczéma. En Belgique 20 % des jeunes enfants et 3 % des adultes se battent contre cette affection chronique de la peau.

On avance, on avance

L'eczéma, qui provoque des démangeaisons, des rougeurs et la peau sèche, ne peut pour l'instant qu'être apaisée par des crèmes. Il n'existe pas de cure en tant que telle pour la guérir. Mais, récemment, une cure pourrait voir le jour depuis que des chercheurs ont découverts ce qui pouvait causer l'eczéma. Cela fait des années que les scientifiques tentent de comprendre les causes, et il se pourrait bien que cette fois-ci ce soit la bonne. Une nouvelle étude de l'Université de Newscastle donne en tout cas beaucoup d'espoir en disant avoir compris l'origine de l'eczéma.

Un manque de protéine

Les chercheurs ont découvert que les gens qui souffrent d'eczéma auraient apparemment une protéine vitale manquante dans leur peau, appelée filaggrine. L'absence de cette protéine entraînerait un manque de protection de la peau et provoquerait à elle seule l'eczéma chez une personne.

Selon le Professeur Nick Reynolds, dermatologue, "cette étude renforce l'importance de la carence de la filaggrine, qui entraîne des problèmes de barrière dans la peau et prédispose quelqu'un à l'eczéma". En faisant des recherches sur des échantillons de peau présentant une carence de filaggrine, les chercheurs ont pu arriver à ces résultats. Ils ont constaté que l'élimination de cette protéine de la peau d'un sujet, déclenchait les mêmes signaux génétique que quelqu'un qui souffre de l'eczéma.

L'importance de cette découverte est celle-ci: en connaissant l'origine de l'eczéma, les chercheurs pourront "plus facilement" trouver une cure pour enfin pouvoir en finir avec l'eczéma.

Déjà lu?