Ces 5 choses que tu ignorais sans doute sur Emmanuel Macron

Sorti vainqueur, selon les observateurs, d'un débat que l'on qualifiera de houleux, Emmanuel Macron semble avoir son destin en main. Un destin qui a commencé sur les bancs d'école où le jeune homme était un élève brillant. Se rêvant d'abord acteur, puis écrivain, il a assuré son avenir dans le milieu de la finance. Amateur de boxe française et de bons vins, l'homme qui ne dort que trois heures par nuit va peut-être devenir le plus jeune président de la République à 39 ans.

1. Il a été surnommé le "Mozart de la finance"

À la sortie de l'ENA, le jeune Emmanuel Macron, que l'on surnomme André Rieu pour sa coupe de cheveux, travaille pour l'Inspection des finances où il est dans les petits papiers. Il participe ensuite à la Commission Attali: il s'agit d'un groupe qui réuni les grands penseurs du CAC 40 et qui vise à donner des recommandations au gouvernement en matière économique.

Si c'est là qu'il créé son réseau au sein du monde des affaires, c'est bien à la banque Rothschild qu'il brillera par son talent, et ses bonnes relations. C'était en septembre 2008, soit dix jours avant l'écroulement de la banque Lehman Brothers et la crise financière qui s'en est suivie. Là-bas, il reçoit le surnom du "Mozart de la finance". À peine âgé de 30 ans, il deviendra millionnaire en l'espace de quelques années.

Emmanuel passera par toutes les fonctions possibles, d'analyste à directeur en sautant toutefois quelques étapes pour accéder au Graal: il devient associé-gérant de la banque "familiale" en l'espace de deux ans. Bref, le haut du panier. "Rapidité intellectuelle, puissance de travail, sûreté dans le jugement et charme, il aurait été, s’il était resté dans le métier, un des meilleurs en France, sans doute même en Europe", dit de lui François Henrot, célèbre banquier qui a travaillé avec lui, rapporte l'Obs.

2. Il voulait être acteur de cinéma

C'est un camarade de classe qui lâche le morceau au Parisien magazine: Emmanuel se rêvait acteur de cinéma. Rassure-toi pas dans l'érotisme, mais il a notamment passé des castings pour un film avec Jean-Pierre Marielle, sans être retenu. Sa passion pour la scène, il l'avait dès l'adolescence. Emmanuel suivait d'ailleurs le cours Florent (une institution en France) en parallèle à sa formation au prestigieux Lycée Henri IV.

On rappellera aussi qu'il était un élève attentif du cours de théâtre de Brigitte Trogneux, sa prof et future épouse, de plus de 20 ans son aînée, mais ça tout le monde le sait. On ne résiste néanmoins pas à te montrer cette représentation inspirée d'Emmanuel en épouvantail. Détail amusant: la fille de Brigitte Trogneux participe aussi à ces cours, en compagnie du futur candidat donc.

Emmanuel s'est aussi essayé plus tard au roman d'aventure. L'histoire se situait dans l'Amérique précolombienne. Sans succès toutefois, puisque son livre n'a jamais été publié. Malgré sa réussite dans le monde des affaires, Emmanuel est un homme de lettres. Il dévore les livres de poèmes et de philosophie.

C'est tout? Non, il a de la ressource le natif d'Amiens. Emmanuel est aussi un pianiste plutôt doué (il obtient le 3e prix du conservatoire d'Amiens). Pendant son activité de ministre auprès de François Hollande, il était d'ailleurs surnommé par ses collègues le "Mozart de l'Elysée", encore une fois.

3. Emmanuel Macron raffole de vin rouge

"J’ai été élevé par mes grands-parents qui avaient cette formule : 'Le vin rouge est un antioxydant'. Il n’y avait pas de caractère culpabilisant", indique Emmanuel au magazine Terre de Vins. Du coup, il n'imagine plus un repas sans vin: "un repas sans vin est un repas un peu triste". Le candidat centriste a une préférence pour le Bordeaux.

Il voit le vin comme un véritable ambassadeur pour la France. D'ailleurs lorsqu'il était à Bercy (ministère de l'économie), il s’efforçait à mettre "les petits plats dans les grands" pour accueillir des hôtes étrangers avec un bon verre de vin ou de champagne.

4. Il a sept petits-enfants

Emmanuel Macron n'a pas d'enfant avec Brigitte Macron. Elle, en a trois d'un précédent mariage et même sept petits-enfants. Et d'après les rumeurs, Emmanuel serait un grand-père attentif, le tout à 39 ans.

Petite anecdote rapportée par Paris Match: lorsque qu'Emmanuel a organisé une petite fête avec les membres de son cabinet pour célébrer l'aboutissement de la Loi Macron, les sept gamins "gambadaient parmi la trentaine de convives". Y aura-t-on droit aussi dans la cour de l'Elysée? Réponse dimanche.

5. Il dort 3 heures par nuit

Se lancer dans la course présidentielle, c'est un sacré challenge. Connaître ses discours, ses dossiers et répondre aux critiques, ça demande beaucoup de préparation. Le candidat d'En Marche! ne dormirait que trois heures par nuit. Et c’était déjà le cas lorsqu'il était ministre de l'Economie.

Mais comment fait-il alors pour se montrer en public avec une mine raisonnable? Là encore, Brigitte n'est jamais très loin. Chaque jour il doit passer par la case maquillage. Détail cosmétique: il utiliserait d'ailleurs un stylo correcteur de cernes si on en croit Europe 1. Ensuite une barbe rasée de près, un costume cintré et hop, Emmanuel est prêt pour attaquer sa journée. Brigitte s'occupe d'apporter les dernières retouches et lorsqu'Emmanuel part en meeting, sa petite trousse de maquillage est prête ainsi qu'un costume de rechange.

Enfin pour l'annectote, Emmanuel pratiquait aussi du sport. Bon, pas le basket vu sa taille (1m73) mais il adorait jouer au foot avec ses potes de l'ENA. Sur les récentes images qui le montrent taper la balle dans la banlieue populaire de Sarcelles, on a néanmoins quelques doutes sur la qualité de son pied droit. Non, son sport favori c'est la boxe française. Mais là aussi il a jeté les gants, préférant asséner les coups lors débats.

Déjà lu?