L'enfer se trouve au Japon: ils organisent un concours du bébé qui pleure le plus vite et le plus fort

Dans la vie, il y a des bruits qu'on déteste entendre: les sirènes, les alarmes de voiture ou de maison, les marteaux-piqueurs et...les bébés qui pleurent. Apparemment au Japon ils adorent ça puisqu'ils organisent des concours pour élire le bébé qui pleure le plus vite et le plus fort...Damned. 

Le Japon n'est définitivement pas un pays comme les autres. Il y a quelques jours, 160 bébés nés en 2016 se sont rassemblés. Pas pour se faire baptiser à la chaine ou quoi que ce soit. Non, ils se sont affrontés dans une joute verbale. Enfin, pas vraiment une joute verbale, il fallait juste pleurer. Et qu'est-ce qu'on aime quand un enfant pleure, hein!

Un concours vieux de...400 ans!

Ce concours se déroule tous les ans à Tokyo dans le temple Sensoji. Bon, ils ne font pas pleurer les bébés juste pour le plaisir: selon les Japonais cela permet d'améliorer leur santé et leur croissance. Comment ça se déroule? Les papa placent leur enfant dans une arène, un peu comme celle du sumo et le but est que leur enfant pleure en premier. Si ils pleurent en même temps, c'est celui qui hurle le plus fort qui gagne.

Pour les aider, les parents peuvent secouer leur enfant, le pincer ou mettre un masque pour les effrayer. Le vainqueur ne gagne rien si ce n'est le le fait d'être le bébé le plus en forme du pays. Cruel? En tout cas, l'ambiance de ce concours est super et les Japonais attendent cet évènement avec impatience tous les ans!

Mooonh, qu'elle a l'air heureuse!

© EPA

Ce bébé n'a pas l'air d'être effrayé par le masque

© EPA

Ces Japonais nous surprendront toujours!

Déjà lu?