La bière, plus fort que le paracétamol contre la douleur

Contre le mal de crane ou la douleur en général, tu as sans doute l'habitude de prendre du paracétamol. Pourtant, plusieurs chercheurs de l’Université de Greenwich à Londres pensent avoir un meilleur remède: la bière !

Une nouvelle étude de l’université de Greenwhich vient confirmer un vingtaine d'autres recherches sur le sujet: boire de l'alcool serait plus efficace pour lutter contre la douleur que du paracétamol. Et on ne parle pas que de la gueule de bois. Ça vaut pour tous types de douleurs, relaie The Independent.

Les scientifiques ont même pu évaluer précisément la diminution: boire deux pintes (50cl) diminuerait l'inconfort de 25%. En élevant ton taux d’alcoolémie à environ 0,08%, l'intensité de la douleur diminue et ton "seuil de tolérance" augmente.

"Les résultats montrent que l'alcool est un analgésique efficace qui permet de diminuer la sensation de douleur" expliquent les chercheurs au Independent. Un constat qui pourrait expliquer un autre phénomène: "l'abus d'alcool chez les personnes atteintes de douleur persistante, en dépit de ses conséquences potentielles pour la santé à long terme".

Pour l'instant, il est difficile de savoir si l'alcool agit directement sur les neurorécepteurs du cerveau ou si c'est juste parce que il diminue l'anxiété. Dans ce cas, l'alcool ferait croire que la douleur n'est pas aussi importante que cela.

Semblable à "la codéine"

Le Docteur Trevor Thomson, pour le Sun, va même plus loin. Pour lui, l'alcool peut ainsi "être comparé aux médicaments opioïdes comme la codéine", soulignant également que "l'effet est plus puissant que le paracétamol".

Alors soyons bien clair, cela ne signifie pas du tout que l'alcool est bon pour la santé. Mais que si tu souffres après une rude soirée, deux bières valent sans doute mieux qu'un médoc. Et puis c'est aussi l'occaz de poursuivre les hostilités.

Déjà lu?