Trump menace à nouveau d'entrer en guerre: "Il y a une chance de conflit majeur avec la Corée du Nord, absolument!"

Le président des Etats-Unis a de nouveau indiqué qu'un conflit armé avec la Corée du Nord était tout à fait possible. "Nous voudrions arranger les tensions diplomatiquement, mais c'est très difficile", a déclaré Donald Trump. Autre déclaration étonnante et contrastée: le président pense que la vie de Kim Jong-un ne doit pas "être facile"...

"Il y a une chance que tout puisse se terminer avec un conflit majeur avec la Corée du Nord, absolument", a déclaré Donald Trump à Reuters, dans le cadre d'une interview pour les 100 jours du président. "On aimerait résoudre les choses diplomatiquement, mais c'est très difficile."

Questionné ensuite sur ce qu'il pense de Kim Jong-un, le leader autoritaire nord-coréen, la réponse de Trump est typique, drôle et consternante à la fois: "Il a 27 ans. Son père est mort et il a dû s'occuper du régime. Donc dites ce que vous voulez, mais ce n'est pas facile, spécialement à cet âge." Pauvre Kim.

Le président des Etats-Unis ajoute: "Je n'ai pas à lui donner du crédit ou ne pas lui en donner, je dis juste que c'est une chose très difficile à faire."

Les armes nucléaires doivent disparaître

Plus tôt cette semaine, l'Amiral Harry Harris, chef de l'US Pacific Command, a déclaré au Sénat américain que l'impasse dans laquelle se trouve son pays avec la Corée du Nord "est la pire qu'il ait jamais vu".

Rex Tillerson, le secrétaire d'Etat américain, a déclaré que son gouvernement serait prêt à engager des discussions directes avec le régime de Kim Jong-un. Mais seulement si Pyongyang faisait disparaître tous son armement nucléaire. Une option qui parait quand même difficile pour le moment.

Pendant ce temps là, la Chine vient aussi mettre un petit coup de pression en prévenant que tout nouveau test ou toutes nouvelles menaces nucléaires entraîneraient des sanctions envers le régime nord-coréen. Du moins, si on en croit le secrétaire d'Etat Rex Tillerson, qui ne précise pas quel type de menaces.

Situation difficile pour la Chine

La Chine applique déjà des sanctions contre le charbon nord-coréen depuis février. Mais elle appelle à ce que toutes les parties restent en dialogue les unes avec les autres.

Ces derniers mois, la Corée du Nord a testé plusieurs missiles balistiques et nucléaires faisant grimper la tension d'un cran, la Corée du Sud et le Japon étant en première ligne.

Même si une frappe américaine en Corée du Nord reste pour l'instant très improbable, les Etats-Unis sont en train de construire un système de défense antimissile (THAAD) en Corée du Sud. Ce système devrait être prêt d'ici la fin de l'année d'après le ministre de la défense sud-coréen. Cela met néanmoins la Chine dans une position délicate puisqu'elle voit ce système de défense comme une menace pour sa sécurité. On est encore loin d'une pacification du conflit, très loin.

Déjà lu?