Tu vas peut-être avoir moins d'amendes au volant: maintenant, les juges se baseront sur ta vitesse... corrigée 

Les policiers devront maintenant se baser sur ta vitesse corrigée et non celle mesurée avant de te mettre une amende. Qu'est-ce que cela signifie? Ta vitesse sera peut-être plus basse que prévue et tu pourrais avoir des contraventions moins salées.

Dépasser la limite de vitesse autorisée, ça peut aller très vite. Et ça peut monter très cher. Il suffit d'un moment d'inattention et quelques jours plus tard, une amende t'apprend que tu as traversé le tunnel Belliard à du 55 km/h. Résultat? Les 10 premiers km/h en trop, ça fait direct 50 boules.

Nouvel arrêt

Mais si le radar s'était trompé de quelques km/h et qu'en fait tu roulais à du 50, tu aurais peut-être pu éviter de perdre ces euros. Hé bien maintenant, ce sera peut-être le cas. À moins que tu ne roules constamment comme un Fangio, le nouvel arrêt de la Cour de Cassation pourrait quelques fois te sauver la peau.

"Le juge doit tenir compte de la marge d’erreur sur la vitesse constatée à l’aide d’un appareil de mesure étalonné afin de déterminer la vitesse réelle", écrit le SPF Justice. Dorénavant, les tribunaux de police devront donc se baser sur la vitesse corrigée et non la vitesse mesurée pour te mettre une prune.

Mesurée vs corrigée

Les radars ne mesurant pas toujours la vitesse avec précision, il faut appliquer une marge d'erreur à la vitesse mesurée. C'est ce qu'on appelle la vitesse corrigée. La vitesse mesurée et la vitesse corrigée peuvent différer de plusieurs kilomètres/heures: jusqu'à 6 km/h.

C'était le cas de cet automobiliste qui est à l'origine de l'arrêt de la Cour de Cassation. L'homme avait été condamné pour avoir déboulé à du 93 km/h dans une zone résidentielle. Mais sa vitesse corrigée n'était en réalité "que" de 87 km/h, vitesse que le juge n'avait pas prise en compte. (On précise que cette vitesse en zone résidentielle reste ultra-dangereuse.)

Comme le fait remarquer Le Vif, suite à cette décision de justice, les chauffards pourraient plus facilement échapper à un retrait de permis. Mais bon... un mec qui roule à du 100 km/h en zone urbaine, c'est un danger public. Et ce n'est pas 10 km/h qui le sauvera d'une grosse amende.

Pour rappel, voici les contraventions que tu risques en roulant trop vite

© ISBR

Tarifs tirés de la brochure de l'IBSR, l'Institut Belge pour la Sécurité Routière.

Déjà lu?