Réponses: pourras-tu reconnaître ces 13 joueurs oubliés de la Jupiler League?

Après les légendes des Diables rouges, on te propose un deuxième quiz sur notre belle Jupiler League: l'ancêtre de la Jupiler Pro League et ses play-offs tant décriés. Beaucoup de bons joueurs ont foulé les pelouses de notre royaume, mais on les a parfois un peu oublié. Voici donc 13 joueurs qui ont marqué le championnat de Belgique de football avant de tomber dans l'anonymat. Les réponses!

1. Patrick Goots

Qui a oublié Patrick Patje Boum-Boum Goots, ses frappes surpuissantes et ses coupes de cheveux intemporelles? Le natif de Mol a marqué 158 buts en D1 et il a été champion dans toutes les divisions nationales sauf en élite. Patje a joué jusque 43 ans, une légende! Il travaille aujourd'hui comme consultant pour HLN entre autres.

2. Marco Casto

Le défenseur qui est passé par Charleroi et La Louvière a terminé sa carrière en D1 à Mouscron. Personnage entier et attachant, on se souvient surtout de lui pour ses interviews franches et son abnégation sur le terrain. Il entraîne actuellement Meux en D2 amateur.

3. Cédric Roussel

Meilleur buteur de la saison 2003 (22 buts), Cédric Roussel a marqué la Jupiler League avec le club de Mons. Il a aussi pas mal bourlingué entre l'Angleterre, la Russie, l'Italie et même Chypre sans trop de réussite. Aujourd'hui, il est lié au club de la Louvière où il devrait s'occuper d’entraîner les attaquants pour la saison prochaine.

4. Jacky Peeters

Le latéral droit des Diables rouges lors de la Coupe du monde au Japon en 2002 a fait ses armes à Genk et à la Gantoise. Il s'est maintenant retiré du football après avoir été entraîneur-adjoint, puis principal, du club de Patro Eisden Maasmechelen en 2009.

5. Isaias Da Silva

Le joueur brésilien était à l’époque le meilleur tireur de coup-franc du championnat. Passé par Seraing et puis le FC Metz (France) où il a notamment inventé "la chenille" pour célébrer ses goals, ce joueur technique a marqué les esprits avec Mouscron et Saint-Trond entre autres.

6. Josip Weber

Trois fois élu meilleur buteur du championnat, Josip Weber a également été Diable rouge lors de la Coupe du monde 1994, mais sans réel succès. Passé par le Cercle de Bruges et puis par Anderlecht, le joueur d'origine croate se bat maintenant contre la maladie puisqu'on lui a diagnostiqué un cancer de la prostate. "J'ai besoin d'un miracle" a annoncé récemment celui qui a maintenant 52 ans.

7. Orlando Engelaar

En l'espace de deux saisons à Genk, le joueur néerlandais élégant s'est transformé en un joueur redoutable. Transféré par la suite à Twente et au PSV, Orlando est devenu international participant même à la Coupe du monde 2010. Mais qui se souvient encore de lui maintenant?

8. Souleymane Oularé

Le joueur guinéen a fait les beaux jours de Genk lui aussi. Champion de Belgique en 1999 et vainqueur de la coupe en 1998, il a formé une paire redoutable avec l'international belge Branko Strupar. Souleymane est le papa de Obbi Oularé, grand espoir du football belge.

9. Alexandros Kaklamanos

Découvert à Charleroi, le joueur grec a complètement explosé avec la Gantoise. Après un passage raté au Standard, le joueur est retourné au pays. Aujourd’hui, il tient un commerce basé sur les jeux d'argent, "une sorte de Ladbrokes", déclarait-il à nos confrères de la DH en mars dernier, lors du match Belgique-Grèce.

10. Jean-Jacques Missé Missé

Ici, on fait un sérieux bond en arrière. Qui se souvient de ce joueurs surnommé "Jean-Jacques Manqué Manqué" par ses détracteurs? Il aura suffi d'une année à Charleroi (1996-1997) suivie d'une pige à La Louvière (2002-2003) pour qu'on se souvienne de lui, enfin seulement certains d'entre-nous.

11. Franky Frans

"Superbe claquette de Franky Frans!" : lors des résumés de rencontre à Match 1, on pouvait être sûr d'admirer une superbe parade du gardien de Charleroi. Plus spectaculaire que réellement efficace, les supporters carolos ne l'ont sans doute pas oublié.

12. Bjorn Ruytinx

Adulé par ses supporters, détesté par ceux des clubs adverses, Bjorn Ruytinx était un leader sur le terrain, et aussi un boucher. Son club c'est l'OHL, avec qui il est monté de la D3 à la D1 formant à chaque fois un bon duo avec Sterchele (04-05), Tony Brogno (06-08) et Hamdi Harbaoui (10-11). Il tient maintenant un café et joue sa dernière saison avec le Beerschot.

13. Yaya Touré

Eh oui, faudrait pas l'oublier mais Yaya Touré a débuté sa carrière européenne en Belgique avec Beveren. Si on se rappelle de cette équipe composée de dix Ivoiriens et d'un Letton (Stepanovs), qui peut encore citer leur nom? Eboué, Boka, Arsène et Marco Né, Igor Lolo, Romaric, Copa Boubacar, Yapi Yapo, Sanogo et... Yaya Touré. Le joueur de Manchester City, plusieurs fois élu joueur africain de l'année, a même atteint la finale de la coupe de Belgique au Stade Roi Baudouin, c'était contre Bruges.

Déjà lu?