"Horrible et déshumanisant": l'actrice de Cersei Lannister dans Game of Thrones raconte comment les réfugiés sont traités

Lena Headey, aka Cersei Lannister dans Game of Thrones, jouera prochainement dans The Flood, un film sur les réfugiés qui arrivent au Royaume-Uni. Elle tient le rôle d'un agent chargé de décider du sort d'un demandeur d'asile qui fuit la guerre dans son pays. Comme l'histoire est basée sur la réalité, elle a évoqué à nouveau sa position sur la crise migratoire, qu'elle considère comme "horrible et déshumanisante".

"Si nous ne changeons pas notre façon de voir les réfugiés, en les considérant pour ce qu'ils étaient avant d'être forcés à quitter leur pays (des gens éduqués avec des valeurs familiales, des carrières et des maisons), alors nous allons avoir des problèmes, vraiment. Nous allons développer un sentiment de panique absolue, je vous le garantis". C'est avec ces mots forts que Lena Headey a fait part de sa position sur la crise migratoire au Guardian.

Le timing n'est pas innocent, puisque l'actrice de Cersei Lannister dans Game of Thrones jouera prochainement dans The Flood (prévu en 2018), l'un des premiers films à retracer le sort des réfugiés qui arrivent au Royaume-Uni. Pour être à fond dans son rôle d'agent d'immigration chargé de décider du sort d'un demandeur d'asile qui fuit la guerre dans son pays, Lena Headey a même dû lire une série de témoignages de personnes travaillant réellement au Home Office (le ministère de l'Intérieur au Royaume-Uni).

"Horrible et déshumanisant"

Elle en atteste donc et dénonce la manière "horrible et déshumanisante dont les personnes qui cherchent la sécurité au Royaume-Uni sont traitées". Elle admet "qu'il y ait des problèmes et des craintes pour la sécurité", mais il y a tout de même moyen d'être "plus humain et plus compatissant", explique-t-elle. Parce qu'"après les périples que les réfugiés traversent, c'est horrible qu'ils soient traités directement avec méfiance et peur", ajoute-t-elle.

Il est vrai que l'Europe est depuis plusieurs années en prise à une crise sans précédent, mais les gens ont "perdu de vue le fait que ce n'est pas un vrai problème", selon elle. Car il est toujours question "de gens", ce sont "des autres êtres humains, et nous les déshumanisons", continue-t-elle.

"Nous ne sommes pas des terroristes"

L'actrice de Cersei a également raconté avoir visité la Grèce l'année dernière, pour rencontrer certains réfugiés qui ont traversé périlleusement la mer Méditerranée. Ce qui l'a frappée le plus? La façon dont les femmes répétaient avec insistance "nous ne sommes pas des terroristes". Parmi les hommes qui vivaient dans le camp sur l'île de Lesbos, elle a aussi noté une sorte de "mécontentement massif".

Et c'est pour cette raison que Lena a accepté un rôle dans The Flood. "Mes enfants ont besoin de savoir que cela me préoccupe, c'est ce qui me motive le plus (...) il s'agit de quelque chose qui, j'espère, fera réagir les gens", a-t-elle expliqué.

L'actrice est très engagée derrière la cause des réfugiés, en attestent les messages postés sur son compte Twitter. En mars dernier, elle avait déjà montré son engagement, en appelant à faire un don à Rescue, une ONG qui aide les réfugiés syriens. Elle souhaite faire un électrochoc aux gens, en rappelant que la crise des réfugiés est toujours bien réelle et qu'il est tout simplement "épouvantable et effrayant de rester assis pendant que ça se passe".

Déjà lu?