En cas de surbooking, n'hésite pas à te proposer pour sortir de l'avion, tu pourrais te faire 9.000€!

Le surbooking dans les avions est devenu tristement célèbre depuis plus d'une semaine suite au scandale de United Airlines qui a expulsé un voyageur de force d'un avion. Mais tu savais que tu pouvais te faire un peu d'argent en acceptant de sortir de l'appareil quand celui-ci est complet? Certaines compagnies proposent des indemnités assez folles pouvant parfois atteindre...10.000$. 

Les images ont fait le tour du monde. Celles d'un passager vietnamien se faisant expulser de force d'un avion d'United Airlines. En effet, le pauvre homme refusait de quitter l'avion qui était surbooké. En fait, il aurait peut-être dû coopérer et accepter de descendre de l'appareil, il se serait peut-être fait un petit paquet de fric.

En effet, plusieurs compagnies aériennes comme Delta Airlines ont décidé de revoir leur indemnité à la hausse. Si tu refuses d'embarquer dans un avion en cas de surbooking, tu pourrais être indemnisé à hauteur de...10.000$ (9.200€)! Mais bon ça, cela concerne seulement les compagnies américaines ou en tout cas hors Union Européenne.

Pas les mêmes tarifs dans l'Union Européenne

Delta Airlines est une compagnie aérienne américaine, dans l'Union Européenne, on est loin d'être aussi généreux. Mais tout de même, tu peux toucher des indemnités qui te permettront d'oublier le goût amer de na pas avoir pris ton vol. Comment ça marche? En cas de surbooking, la compagnie aérienne doit d'abord demander si il y a des volontaires pour quitter l'avion en échange d'indemnités. Dans ce cas, le passager et la compagnie devront négocier un accord. Et si il n'y a pas de volontaire, la compagnie devra compenser financièrement les passagers qui se sont vus refuser l'accès à l'avion. C'est dans ce dernier cas que les compagnies douillent le plus.

Le montant des indemnités est lié à la distance du vol que tu étais censé prendre. Par exemple, pour les vols de moins de 1.500km, l'indemnité est fixée à 250€. Pour ceux de 1.500 à 3.000km le minimum est de 400€. Enfin, pour les vols encore plus long tu peux toucher un minimum de 600€. Tu peux toujours négocier pour gagner un petit peu plus. Les indemnités seront alors versées par la compagnie, soit en espèce, soit par virement ou par chèque. Cela peut aussi être fait grâce à des bons de voyage. Si t'es dans la dèche, tu sais ce qu'il te reste à faire!

Déjà lu?