Premier week-end pour Fast and Furious 8 et il pète déjà tous les records au box-office

Départ explosif et à plein gaz pour Fate of the Furious, le huitième opus de la saga Fast and Furious. Les fans de grosses cylindrées, d’héroïnes sexys et de mecs ultra-balèzes se sont rendus dans les cinémas du monde entier pour faire exploser le film au box-office. #F8 a fait 532 millions de dollars d'entrées mondialement ce week-end.

Des caisses hyper tunées qui volent au travers d'immeubles, des carrosseries qui se plissent dans des explosions au-dessus de l'Arctique, des dérapages plein de fumées et des chauffeurs en débardeur. Sans oublier The Rock, Vin Diesel et Jason Statham. Pas de doute, on est bien dans l'épisode huit de Fast and Furious, un film qui sent bon la testostérone et le cambouis.

Assurément, cette série de film d'action, où les voitures ont autant d'importance que ceux qui les conduisent (parité homme-voiture quasiment respectée), semble avoir une fanbase bien solide. Le premier week-end de sa sortie, le film fait un joli carton: 532 millions de dollars d'entrée sur toute la planète, dont 100 millions à la maison (aux États-Unis).

Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance, vu que ce week-end, il y avait le festival Coachella, les fêtes de Pâques, le long week-end de congé et le beau temps. Mais il faut croire que les amateurs de tôles froissées sont venus allumer leur propre bougie en hommage au défunt Paul Watson.

Un trailer plein d'explosions et de dérapages (et de The Rock)

 

Déjà lu?