Sur Facebook, Theo Francken se demande quand faut-il sauver les personnes en danger au Moyen-Orient

Nouveau statut choc pour Theo Francken (N-VA). Sur sa page Facebook officielle, le secrétaire d'État à l'Asile et aux Migrations a posté un mini-sondage avec un choix de réponse controversé. En substance, il demande aux internautes si la Belgique a raison de venir en aide aux victimes de la guerre au Moyen-Orient. Et sous quelles conditions.

Un statut Facebook, quatre choix et quatre façons de voter: un pouce bleu, un coeur, une tête fâchée et un visage étonné. Le but en apparence est simple: connaître, de façon très superficielle, la position des Belges sur l'aide apportée par le gouvernement belge aux victimes de la guerre au Moyen-Orient. Mais cette méthode employée par le secrétaire d'État à l'Asile et aux Migrations Theo Francken (N-VA) est loin de plaire à tout le monde.

Voici les quatre choix proposés ce dimanche par Theo Francken:

© Facebook

  • Je pense que les opérations de sauvetage des minorités religieuses ciblées (Chrétiens, Druzes, Yezidis) au Moyen-Orient sont une bonne chose.
  • Je pense que les opérations de sauvetage doivent être séparées de la religion ou de la culture. Tout ceux qui sont en danger (Chrétiens, Druzes, Musulmans ou Yezidis) doivent être sauvés.
  • Je ne pense pas que nous devrions faire un effort supplémentaire pour ces minorités religieuses au Moyen-Orient.
  • Je pense que des opérations de sauvetage ne devraient être organisées pour personnes (ni les chrétiens ni les musulmans).

En faveur des sauvetages

Ce lundi, plus de 24 heures après la publication du sondage, environ 1.600 internautes avaient "votés". Et parmi eux, quasiment un millier de personnes avaient mis un pouce bleu, signe apparent que l'internaute belge est encore pour le sauvetage de son prochain, sans distinction de religion, de race ou de culture. Et cela, même s'il vit à des milliers de kilomètres de la victime.

Mais au niveau de l'opposition, ce sondage est plutôt mal passé. Florilège de tweets.

Benjamin Pestieau, responsable des relations syndicales du PTB:

La socialiste Florence Lepoivre se dit dégoûtée par cette proposition

La députée bruxelloise Céline Delforge (Ecolo) y relève une certaine absurdité

Le militant PS Jérémie Tojerow parle d'une faillite morale

Et le journaliste Albin Wantier imagine le secrétaire d'État en situation réelle

Et Theo Francken?

"Très fausse représentation. Vous déformez mes propos et mon intention. #fakenews"

Déjà lu?