La Corée du Nord inquiète de plus en plus et la rumeur court que la Chine renforce ses troupes à la frontière

Alors que la Corée du Nord de Kim Jong Un fait peur sur la scène internationale et que les tensions montent avec l'Amérique de Donald Trump. La Chine, alliée de la Corée du Nord, craint pour sa stabilité et prévient le monde, "Un conflit pourrait éclater à tout moment". Et pendant ce temps, la rumeur court que la Chine envoie des troupes à la frontière avec la Corée du Nord.

Les tensions entre la Corée du Nord et le reste du monde, mais surtout avec les États-Unis continuent de grimper. Kim Jong Un inquiète avec ses tests nucléaires et notamment le sixième test qui devrait avoir lieu bientôt, selon les renseignements américains.

Samedi dernier, Donald Trump annonçait l'envoi d'un porte-avions, trois autres navires lance-missiles, des sous-marins, vers le péninsule coréenne. Tout ça "juste par précaution" selon lui. En attendant, la Chine, alliée de la Corée s'inquiète pour la stabilité de son pays, de ses frontières et alerte le reste du monde.

Peur qu'un conflit éclate

Lors d'une conférence de presse vendredi, le ministre des affaires étrangères chinois, M. Wang, a déclaré, selon le Monde que "Un conflit pourrait éclater à tout moment" en Corée du Nord. Je pense que toutes les parties concernées doivent être hautement vigilantes vis-à-vis de cette situation.".

En effet, Donald Trump a promis que le "problème" nord-coréen serait "traité". Mais ce n'est pas vraiment ce qui rassure la Chine qui craint pour la paix à ses frontières. En réponse au président américain, le ministre des affaires étrangères chinois a déclaré que quiconque provoquerait un conflit dans la péninsule coréenne "devrait assumer une responsabilité historique et en payer le prix". La Chine, alliée de la Corée du Nord, s'oppose au programme militaire de Pyongyang, mais appelle quand même les États-Unis à la retenue.

Des troupes chinoises à la frontière

Les rumeurs selon lesquelles la Chine déploie des troupes dans le nord-est près de la Corée du Nord, reviennent sans cesse sur le tapis. Les images d'un déploiement que l'on voit ci-dessus, sont situées dans le temps à la mi mars, fin avril par le journaliste. Ce qui est sûr, c'est que ce déploiement militaire chinois est impressionnant et pose question. Yun Sun, un associé de l'East Asia Program au Centre Stimson a déclaré au Business Insider que ce genre de déploiement de troupes était en fait fréquent dans cette région. La Chine renforce ses frontières, à chaque fois que Pyongyang fait un peu de son nez et provoque avec ses essais nucléaires.

D'autre part, explique Yun Sun, "je pense que c'est un signal qui montre que les Chinois sont préoccupés par une escalade potentielle, voire un conflit potentiel entre les États-Unis et la Corée du Nord".

Aujourd'hui, la peur d'un 6è essai nucléaire

La communauté internationale a les yeux rivés sur Pyongyang aujourd'hui. À l'occasion du 105è anniversaire de la naissance du régime Kim Jong Un, les rumeurs courent qu'un nouvel essai nucléaire pourrait avoir lieu.

Déjà lu?