C'est pas trop tôt! Taïwan est le premier pays en Asie à interdire la viande de chat et de chien à table

En 2017, tout est possible. Les attitudes commencent à bouger tout doucement en Asie. Taïwan a enfin décidé d'interdire dans la loi la consommation de viande de chien et de chat. C'est le tout premier pays du continent à franchir le cap.

Bonne nouvelle pour tous les dog et cat lovers! Les Asiatiques sont de plus en plus nombreux à adopter une boule de poils à quatre pattes. La présidente de la République de Chine (Taïwan), Tsai Ing-wen, vit elle-même avec deux chats et trois chiens, elle a donc décidé d'adapter la législation dans son pays.

Dans cette île située au sud-est de la Chine, plus personne ne peut désormais manger du chien ou du chat ou en élever à la seule fin de la consommation. Ce n'est pas tout, la nouvelle loi sur la protection des animaux prévoit également d'interdire de promener son animal de compagnie tout en roulant en scooter ou en voiture. Le texte doit encore être signé par la présidente, mais il sera très certainement d'application d'ici la fin du mois d'avril. Ce qui fera de Taïwan le tout premier État d'Asie à prendre une telle mesure.

Grosses amendes, emprisonnement, stigmatisation publique

Une fois la loi passée, tous ceux qui oseront y contrevenir seront très sévèrement punis. Pour tous ceux qui se feraient choper à manger du chien ou du chat, l'amende maximale sera de 250.000 nouveaux dollars de Taïwan, autrement dit 7.722 euros. Et pour ceux qui infligeraient des actes de cruauté ou qui abattraient encore des animaux de compagnie, l'amende pourra monter jusqu'à 2 millions de nouveaux dollars de Taïwan (61.772 euros). Ils risquent même jusqu'à deux ans de prison.

En cas de récidive, le texte prévoit également jusqu'à cinq ans de prison et des amendes encore plus salées. Enfin, le gouvernement affichera publiquement les noms et photos de tous ceux qui seraient reconnus coupables, dans le but de les stigmatiser et qu'ils aient la honte de leur vie.

Il y a bien pire que Taïwan...

C'est un petit pas en avant, mais le plus gros reste à faire ailleurs. Ce ne sont, en effet, pas les Taïwanais qui consomment le plus de viande de chien ou de chat en Asie. D'ailleurs, l'île interdit sa vente depuis 2001, et certains gouvernements locaux ont déjà mis en place des interdictions de consommation.

Par contre, en Chine, c'est une tout autre histoire. L'abattage et la vente sont interdits à Hong Kong depuis la période coloniale britannique. Mais l'interdiction de la consommation, elle, n'a pas jamais été inscrite noir sur blanc dans la loi. En gros, les Chinois ne peuvent pas en vendre mais, par contre, ils peuvent en manger. Très bizarre.

Au mois de juin, a d'ailleurs lieu le très célèbre (et très controversé) Festival de la viande de chien de Yulin, dans le sud-est de la Chine. Environ 10.000 chiens y sont abattus chaque année, juste pour être mangés.

Du coup, si tu prévois un petit voyage en Asie dans les prochains mois, sache que tu pourras manger presque les yeux fermés de la viande à Taïwan. Ailleurs, fais gaffe...

Déjà lu?