Historique! Même Donald Trump a dit oui, les États-Unis s'allient au Mexique et au Canada pour organiser le Mondial 2026

La Coupe du monde 2026 sera inédite à plus d'un titre. Premièrement ce sera le premier mondial à 48 équipes mais ce sera peut-être la première édition organisée par trois pays différents. En effet, les États-Unis, le Mexique et le Canada ont officialisé ce mardi leur candidature pour organiser le tournoi. Donald Trump s'est dit favorable à cette candidature malgré son projet de mur à la frontière mexicaine. 

2026 c'est dans neuf ans, on a le temps de voir venir. Mais accueillir une Coupe du monde avec 48 équipes, ça demande de l'organisation et du temps. Du coup, on prépare déjà le coup en Amérique du Nord. Ce mardi à New-York, les États-Unis, le Mexique et le Canada ont officialisé leur candidature pour organiser ce Mondial un peu spécial.

Cet accord a été qualifié d'historique et à juste titre. En effet, c'est la première fois que trois pays s'allient pour organiser une Coupe du monde. De plus, ce serait la première fois que le Canada accueillerait la fête du foot sur son territoire. Le Mexique et les USA connaissent déjà la fièvre et la folie que provoque la Coupe du Monde: le Mexique l'a organisée en 1970 et 84 tandis que les États-Unis l'accueillaient en 1994.

Une organisation inégale?

Ok, le tournoi s'organisera à trois pays mais il y en a un qui en profitera plus que les autres. À ton avis lequel? Indice: il est gouverné par Donald Trump. Hé oui, les États-Unis profiteront largement plus que leurs voisins mexicains et canadiens. Il faut dire que leurs infrastructures sportives sont bien plus développées. Du coup, sur les 80 matchs qui composeront le Mondial, le pays de l'Oncle Sam en accueillerait pas moins de 60 rencontres. Les Canadiens et les Mexicains ne profiteraient que de 10 matchs chacun sur leur sol. Ça n'a pas vraiment plu aux Mexicains qui ont déjà prouvé qu'ils étaient capables de recevoir la Coupe du Monde chez eux.

Donald Trump est chaud, malgré son projet de mur

Et Donald Trump il en pense quoi? Vu qu'il désire construire un mur sur la frontière mexicaine, cette alliance entre les deux pays peut paraitre surprenante. Selon Sunil Gulati, le président de la fédération américaine de football, le président américain serait bien chaud: "Le président Trump nous a fait part de son soutien total, il est particulièrement heureux que le Mexique participe à cette candidature avec nous."

On espère qu'il est heureux car soyons clairs, les autres pays vont galérer pour remporter l'organisation du tournoi face à ce mastodonte nord-américain. Il est donc fort probable que ce Mondial s'organise à trois. D'ailleurs, aucune autre candidature n'a encore été déposée. On saura qui organisera cette coupe du monde en 2020. En attendant, tous les yeux sont rivés sur la Russie en 2018... Et sur nos Diables Rouges aussi, évidemment.

Déjà lu?