Spiderman existe : ce n'est pas un personnage de Marvel mais un mollusque marin

Tu pensais que Spiderman était un personnage fictif, mais tiens-toi bien, une nouvelle créature marine possède les mêmes pouvoirs, à l'exception près que sa toile ne sort pas de son poignet, mais de sa coquille cylindrique. 

Une nouvelle créature tout droit sortie des aventures de Marvel vient de faire jour dans le monde marin. Son nom scientifique est vermetidae mais tu le connais sans doute mieux sous le nom de Spiderman. Parce que ce mollusque mi-vers mi-escargot a la particularité de produire une substance similaire à la toile de l'homme-Araignée le plus connu. Tu sais, cette toile hyper résistante, qui sort de ses poignets pour lui permettre de vagabonder de toits en toits et d'arrêter un train rempli notamment.

Mi-ver, mi-escargot, un mollusque pas comme les autres

Il y a néanmoins quelques différences notables entre le super-héros et cet animal marin. D'abord, la formation de la substance qu'il projette se fait plus lentement. N'oublions pas qu'il fait parti de la famille des escargots. Ensuite, sa toile n'est pas vraiment de la toile de soie mais du mucus. Ce mucus se forme à côté de sa coquille, où il recueille des micro-organismes pour se nourrir. Et quand il est prêt, il rétracte ce mucus, le consomme et se nourrit de ses prises. Finalement, la créature ne bouge pas : elle choisit une place, s'y agrippe, et passe le restant de ses jours à cet endroit. On imagine que cette substance est carrément moins résistante que la vraie toile d'araignée et qu'elle ne supporterait sans doute pas notre propre poids. C'est vrai que les pouvoirs de Spiderman sont cool et que cette nouvelle découverte nous donne presque envie de partir à sa rencontre. Pourtant, sous ces airs de super-héros, cette nouvelle forme de vermetidae représente une menace pour les récifs de coraliens et sont des parasites pour les tortues de mer. Malgré leurs 5 millimètres, ils se déploient à une vitesse phénoménale. Finalement, on préfère quand même Peter Parker à ces bêbêtes.

Déjà lu?