Où est la liberté d'expression? Les images suggérant que Poutine est gay sont maintenant interdites en Russie

On ne rigole pas avec Vladimir Poutine en Russie. Une nouvelle preuve a été apportée: il est maintenant interdit de partager des images qui suggèrent que le président russe est gay. Fini donc ces montages géniaux de Poutine en clown-gay pour dénoncer l'homophobie dans un pays où la liberté d'expression devient de plus en plus illusoire...

C'est une décision qui est quelque peu passée inaperçue. Mais la semaine dernière, le ministère de la Justice russe a mis à jour sa liste des "images extrémistes". Cette liste contient désormais près de 4.000 images, explique le Moscou Times, dont certaines de Vladimir Poutine grimé en clown-dragqueen. Pourquoi? Car ces images suggèrent "une orientation sexuelles non standard". En clair, le président russe semble gay sur cette image et cela ne passe pas.

Une décision de 2016

Le ministère a suivi la décision de la Cour de Justice de la ville Tver, qui avait banni en mai 2016 une dizaine d'images de ce genre publiées sur un réseau social par un internaute. L'accusé n'avait pas pu se présenter devant la justice car il était dans un centre pénitencier, mais cela n'avait pas empêché le juge de le condamner à suivre des soins psychiatriques: le mec avait eu chaud, car il risquait cinq ans de prison pour "incitation à la haine"...

Avec plusieurs mois de retard, le ministère de la Justice a donc ajouté tout ça à cette fameuse "liste des images extrémistes". Parmi ces images, la plus célèbre est celle de Vladimir Poutine fortement maquillé, utilisé depuis plusieurs années dans les manifestations pour dénoncer l'homophobie en Russie. Il sera donc désormais interdit de la brandir ou de la relayer sur les réseaux sociaux en Russie, sous peine de problèmes avec la justice. Et tant pis si la liberté d'expression en prend encore un coup, quelques jours après les arrestations de milliers de manifestants anti-Poutine...

Déjà lu?