La Chine a sa propre solution contre la pollution: elle va construire une nouvelle ville... 3 fois plus grande que New York

Xiongan New Area. Voilà le nouveau projet faramineux de la Chine. Cette nouvelle ville s'étendra sur une superficie de 2.000 km2, soit trois fois la taille de la ville de New York. Son but? Faire progresser le développement urbain de la région. Mais aussi décongestionner Beijing, qui se situe à une centaine de kilomètres, et diminuer la pollution.

La plus grande ville du monde est actuellement Qaasuitsup, au Groenland, avec ses près de 660.000 km2. Sa superficie équivaut à 6.285 fois celle de Paris, 540 fois celle de l'État de New York, 300 fois celle de Tokyo, ou encore 4.089 fois la Région de Bruxelles-Capitale. Mais la Chine pourrait bien revoir ce classement.

Les autorités chinoises ont annoncé, il y a quelques jours dans une circulaire, leur décision de construire une toute nouvelle zone urbaine sur un terrain où il n'y a pour l'instant rien. Son petit nom? La Xiongan New Area, ou Nouvelle Zone de Xiongan. Elle se situera dans la province du Hebei, au nord-est du pays, à une centaine de kilomètres de Pékin. Il s'agit d'un "choix historique et stratégique pris par le Comité central du PCC et de Xi Jinping, comme noyau dirigeant", précise la circulaire.

2.000 km2

Ce que l'on retient surtout du projet, c'est la gigantesque superficie prévue. Celle-ci devrait faire environ 100 km2, pour commencer. Elle sera ensuite étendue à 200 km2 à moyen terme, puis à 2.000 km2 à long terme. Ce qui correspond à près de trois fois la ville de New York (789 km2).

Le but? Délocaliser hors de Pékin certaines fonctions qui ne relèvent pas de l'activité de la capitale chinoise. Il s'agit aussi de restructurer les aménagements urbains de la région de Pékin-Tianjin-Hebei, afin de faire progresser leur développement "coordonné et équilibré". L'annonce à peine tombée, c'est déjà la frénésie du côté des investisseurs et des spéculateurs immobiliers.

Lutter contre la pollution et les bouchons, vraiment?

En construisant cette nouvelle ville, les autorités espèrent également lutter contre la pollution et les bouchons à Pékin. Le Président chinois a d'ailleurs précisé que la ville serait "une zone de démonstration pour le développement innovant, qui devrait mettre la priorité sur la protection de l'écologie et l'amélioration du bien-être des gens".

Mais vu les ambitions de la cette méga métropole, on peut se demander si elle permettra réellement de diminuer le smog chinois... Ne va-t-elle pas juste déplacer et étendre le problème?

Voici la vidéo de présentation de Xiongan:

 

Déjà lu?