Quoi, c'est tout?! The Walking Dead saison 7 c'est terminé et pour nous c'était l'une des pires de la série

opinionDimanche soir, la saison 7 de The Walking Dead a rendu son verdict. Même si cet épisode final nous a tenu en haleine et nous a réservé quelques surprises, ce n'était pas suffisant pour effacer ce sentiment de frustration qui nous a collé à la peau durant toute la saison. Les audiences n'ont fait que chuter durant ces 16 épisodes, un peu comme notre emballement. On va essayer de comprendre pourquoi. Attention spoilers!

Des attentes bien trop grandes

La saison 6 s'est terminée sur le plus gros "cliffhanger" jamais vu dans The Walking Dead. Les survivants du groupe de Rick sont à genoux devant Negan qui joue à "am stram gram" pour choisir qui il va tuer. La saison se termine sur le bruit d'une batte de baseball qui fracasse un crâne mais on ne sait pas lequel. Pendant toute l'intersaison, on s'est demandé quelle était la malheureuse victime de Negan. Quitte à se repasser la scène des dizaines de fois pour essayer de repérer le moindre indice.

Du coup, on trépignait d'impatience de découvrir la saison 7 et la victime de Lucille, la batte de Negan. Même si l'épisode 1 était excellentissime, les attentes pour cette saison étaient bien trop importantes et le spectacle pas à la hauteur. C'est loin d'être un avis personnel puisque quand on regarde les audiences du show, on est passé de 17 millions de téléspectateurs au premier épisode à environ 10 millions en fin de saison. Significatif, non? Avec un tel cliffhanger à la saison 6, les producteurs ne pouvaient pas se louper et devaient nous vendre du rêve par pack de 12, malheureusement ce ne fut pas vraiment le cas.

Redécouvre la scène finale de la saison 6 ici

 

Un épisode un exceptionnel, un bon final et du remplissage

On va pas se mentir, le premier épisode était probablement le meilleur épisode toutes saisons confondues de la série. L'ambiance était angoissante, le charisme de Negan nous a transcendé, les morts de Glenn et d'Abraham étaient plus que marquantes et les conséquences de cette sauterie avec Negan étaient bouleversantes et désastreuses.

Même chose pour l'épisode final: on eu droit à des retournements de situation, des dialogues intenses et plein d'enjeux, une attaque de tigre et une déclaration de guerre. Ok, c'était sympa. Mais encore une fois, pas vraiment à la hauteur. Pendant la majorité de la saison, on s'attend à un énorme affrontement entre Rick et ses alliés face aux Sauveurs de Negan. Cela nous pousse à regarder toute la saison et finalement... cet affrontement tant attendu n'arrive jamais, on a juste droit à une petite baston sympathique, mais pas assez folle.

Au final, même si quelques épisodes sont intéressants comme celui où Rick et Michonne découvrent une fête foraine remplie de rôdeurs et d'armes, une grande partie de la saison est juste... chiante. D'abord, Rick est soumis à Negan et lui obéit au doigt et à l’œil comme un petit chien ensuite il se rebelle, cela devient intéressant mais c'est mal exploité. La série se transforme en une suite de rencontres diplomatiques entre différents clans pour organiser un assaut contre les Sauveurs. Ces rencontres sont bien souvent sans saveur puisque l'on sait que quoi qu'il arrive, Rick et sa bande finiront par lancer l'assaut, avec ou sans aide. Au final, tout ces épisodes font office de remplissage jusqu'à l'épisode final.

Un remake de la saison trois

Si l'on fait bien attention, on remarque énormément de similitudes entre cette saison 7 et la 3. On s'explique. Dans les deux cas, le groupe de Rick est en sécurité dans son refuge: la prison dans la saison 3 et Alexandria dans la 7. Il y a à chaque fois un grand méchant dont ils doivent se débarrasser: le Gouverneur dans la 3 et Negan dans la 7.

On peut aller plus loin. Dans les deux saisons, un soldat de l'ennemi finit par trahir son maitre. Merle trahit le Gouverneur en lui faisant croire que Michonne est morte et Dwight finit par la mettre à l'envers à Negan et aide Rick à se venger. Et c'est pas fini! Dans les deux cas, un membre du groupe de Rick finit par rejoindre l'ennemi sans que l'on comprenne bien ses intentions: Andrea rejoint le Gouverneur et Eugène devient l'un des bras droit de Negan.

D'accord, le contexte est différent. Les Sauveurs de Negan sont bien plus badass que le Gouverneur. Surtout, Negan est bieeeen plus charismatique que le boss de Woodbury et son œil crevé. Le groupe de Rick est mieux installé et prospère, mais à part ça les deux saisons suivent le même schéma! Mais surtout: dans les deux saisons on attend un affrontement qui n'arrivera jamais (Rick parvient à échapper au Gouverneur et l'affrontement n'aura lieu que la saison suivante). On aurait donc voulu un peu plus de surprises et d'inédits.

Un peu de positif

Attention, on ne dit pas que tout est à jeter dans cette saison. En effet, on sent que les producteurs et les réalisateurs ont pris de la bouteille. Les mises en scène sont très bien senties et très variées. À ce propos, une scène nous a marqué. Celle où Eugène discute avec Sasha dans l'avant-dernier épisode. Sasha est retenue prisonnière et supplie la grosse tête de lui confier une arme pour qu'elle puisse mettre fin à ses jours. Durant le dialogue, on ne voit qu'Eugène et on ne fait qu'entendre Sasha qui semble être en pleurs. À la fin de la discussion, on voit enfin Sasha, le sourire aux lèvres. La scène prend alors un tout autre sens: elle veut une arme pour tuer Negan. Ce genre de mise en scène fait véritablement plaisir à voir et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Les combats sont également beaucoup mieux filmés et les survivants sont de plus en plus ingénieux pour se débarrasser des rôdeurs, ça fait plaisir.

Enfin, les relations entre les personnages ont bien été approfondies comme celle entre Rick et Michonne qui se sont particulièrement rapprochés. On en apprend plus sur Rosita et Sasha ainsi que sur Morgan et Carol dont le caractère est de plus en plus profond au fil des saisons. Le calvaire de Daryl chez les Sauveurs était également agréable à suivre.

En conclusion, cette saison 7 n'est pas complètement nulle, ce serait de la mauvaise foi. C'est juste qu'elle n'est pas à la hauteur du cliffhanger de la saison 6. Durant toute la saison on ne fait qu'attendre que ça pète car on nous l'a implicitement promis. Avant chaque épisode on se disait "allez ce coup-ci c'est la bonne, ça va chier" mais non, ça discutait, ça réfléchissait mais ça n'agissait pas. Et malheureusement l'épisode final, bien que sympa, nous laisse un peu sur notre faim et ne fait qu'encore nous promettre de l'action pour la saison suivante.

Qu'attendre de la saison 8?

C'est simple: la guerre. En gros on veut voir ce que l'on a espéré voir dans la saison 7. Normalement, on ne devrait pas se faire avoir puisque l'on voit Negan motiver son armée à la fin de l'épisode final. De toute façon, avec ce qu'ont fait Rick et sa bande, il ne peut pas en être autrement: ça va péter! En plus, le showrunner de la série, Scott Gimple, a promis que la huitième saison sera plus intense et surtout plus rapide que la septième. On se revoit en octobre les zombies!

Déjà lu?