Quand le poulet sauve les facteurs! En Nouvelle-Zélande, la poste va livrer du KFC pour éviter de disparaître

Pour éviter la faillite, la poste néo-zélandaise a décidé de livrer du poulet frit. Elle va s'associer avec la chaîne KFC pour apporter des Buckets de Wings chez les particuliers. Le projet est actuellement testé dans la ville de Tauranga, au nord du pays.

Finie l'époque où les amants passionnés s'envoyaient de jolies lettres parfumées au travers des étendues sauvages de la planète. Aujourd'hui, tout se fait par smartphone, avec des émojis aubergines, des pêches et des cœurs sautillants. Et celles qui en souffrent, ce sont les postes du monde entier, quasiment réduites à ne plus transmettre que de vieilles factures et des colis professionnels.

La poste néo-zélandaise, la NZ Post, a trouvé la parade. Pour ne pas disparaître, elle va se mettre à livrer du poulet frit. Elle va s'associer avec la chaîne de poulet frit KFC et commencera ses tests dans la ville de Tauranga, au nord du pays. Selon le NZ Herald, les clients pourront passer commande sur le site de KFC et leurs Buckets de Wings seront apportés par un postier de la NZ Post.

Déclin des postes

Mike Stewart, porte-parole de la NZ Post, explique au Guardian que la compagnie se tirait les cheveux pour savoir comment survivre sur le long terme, sachant que les Kiwis (surnom donné aux Néo-Zélandais) envoient chaque semaine de moins en moins de lettres.

Durant la dernière décennie, le nombre de lettres envoyées en Nouvelle-Zélande a diminué de moitié. Ce qui représente une perte monétaire importante pour l'entreprise postale. "Les bureaux de poste du monde entier ne savent que faire face à la disparition du courrier" déclare Stewart. "Si nous voulons survivre pendant encore 100 ans, nous devons d'urgence diversifier nos activités."

Pour l'instant, le projet de livraison de poulet frit ne concerne que la ville de Tauranga. Mais si ça fonctionne, NZ Post devrait à terme livrer du KFC sur la moitié du pays, souligne Stuff. "Notre expérience de plusieurs années, et la demande croissante de livraison à la demande font de nous le fournisseur idéal", conclu Stewart. D'accord. Faudra peut-être juste penser à changer le nom de la compagnie... KFC Post?

Déjà lu?