Certains Diables Rouges avaient la flemme de jouer cet amical en Russie: les "blessures diplomatiques" s'accumulent

Ce sera une équipe de Belgique B qui va affronter la Russie en match amical, mardi, à Sotchi. En plus d'Eden Hazard ou de Kevin De Bruyne, déjà absents contre la Grèce samedi, Roberto Martinez devra faire sans Thibaut Courtois ou encore Marouane Fellaini, également blessés à leur tour. Mais ici, ça ressemble beaucoup plus à des blessures "diplomatiques".

"Je crois qu'avec tous les matches qu'on joue déjà, ce déplacement en Russie, ça ne sert à rien. Mais c'est comme ça, et on doit y aller": voilà ce que Thibaut Courtois expliquait il y a quelques heures avant le match amical des Diables Rouges en Russie. Oui, le gardien avait la flemme de s'envoler jusqu'à Sotchi pour un amical inutile selon lui. Le hasard fait bien les choses: bizarrement, il est blessé à la hanche et ne jouera pas cette rencontre.

Blessures diplomatiques

Le staff a également officialisé les absences de Marouane Fellaini et Laurent Ciman, blessés aussi.

Thomas Meunier, Eden Hazard et Kevin de Bruyne, trois titulaires indiscutables de Roberto Martinez, ne sont pas remis de leur blessure qui leur avait déjà fait louper le match contre la Grèce samedi, plus important celui-ci car il comptait pour les qualifications en vue du Mondial 2018. Difficile d'imaginer qu'ils allaient risquer une rechute pour disputer un match qui fait débat dans les rangs des Diables si on en croit les propos de Thibaut Courtois...

La blessure de ce dernier semble par contre plus "diplomatique", car, comme Fellaini ou Ciman, il n'avait pas l'air touché après le match contre la Grèce. Par "blessure diplomatique", comprenez que les mecs avaient la flemme d'aller jusqu'en Russie et qu'ils ont préféré prétexter une blessure, validée par le staff, pour l'esquiver. Car ces "blessures" ne devraient pas les empêcher de jouer dans quelques jours avec leurs clubs respectifs, bizarrement...

Rendez-vous en 2018... en Russie

Dans tous les cas, les Diables Rouges avaient-ils vraiment besoin d'aller jusqu'en Russie pour jouer un match amical, pour lequel l'Union belge de football ne devrait toucher "que" 300.000 euros? Un montant bien éloigné des sommes que les Diables peuvent gagner en disputant un amical en raison de leur nouveau statut sur la scène du football mondial. Pour rappel, Sud Presse a évoqué la somme de 2 millions d'euros pour disputer deux ou trois matches amicaux en Asie d'ici la fin de l'année...

Heureusement, tous les Diables Rouges n'ont pas la flemme d'aller en Russie. Nacer Chadli a ainsi assuré qu'il espérait "jouer à nouveau" mardi soir (à 18h). Roberto Martinez, qui n'a pas appelé de remplaçants pour pallier tous ces forfaits, n'aura de toute façon pas l'embarras du choix pour bricoler une équipe bis de Belgique.

Par contre messieurs, si la Belgique se qualifie pour la Coupe du monde 2018, il faudra avoir un sacré mot d'excuse pour éviter cette compétition. Car elle se jouera... en Russie. Désolé.

Déjà lu?