Gros fail pour Uber: l'une de ses voitures autonomes sans chauffeur s'est crashée pour la première fois... et pas qu'un peu

Uber est contraint de mettre sur pause ses tests de voitures auto-conduites sans chauffeur. L'une d'elles, une Volvo, s'est crashée hier à Tempe dans l'État américain d'Arizona. Elle s'est retrouvée sur le flanc et a percuté une autre voiture. Heureusement, il n'y a eu aucun blessé.

Ce n'est vraiment pas l'année d'Uber. Son premier test de voiture "self-driving", en décembre dernier à San Francisco, n'était déjà pas du tout concluant: le véhicule brûlait les feux rouges et mettait la vie des autres utilisateurs de la route en danger. Du coup, les autorités californiennes avaient retiré toutes ses voitures autonomes de la circulation, jusqu'à ce que la société se dote d'un permis spécial. Vu l'accident d'hier, sa technologie n'est toujours pas au point.

Une Volvo (XC90) autonome sans chauffeur d'Uber s'est crashée à Tempe dans l'État américain d'Arizona. Un chauffeur a filmé la scène et c'est trash: la voiture s'est carrément retournée sur son flanc droit et a percuté un autre véhicule. La scène a été filmée et postée sur Twitter par Fresco News, et Uber a confirmé l'accident à Bloomberg. Heureusement, il n'y a eu aucun blessé.

Pas sa faute

Selon le rapport de la police, le crash a été causé par le conducteur de l'autre voiture. En tournant, celui-ci a grillé la priorité à la Volvo d'Uber. Et celle-ci a visiblement été incapable de réagir. La société a donc décidé d'arrêter temporairement ses expériences, jusqu'à ce que l'enquête sur les causes exactes de l'accident soit bouclée.

Mais verra-t-on un jour débarquer ces voitures sans chauffeur sur nos routes? Plusieurs autres grosses entreprises comme Google et Tesla travaillent également là-dessus, mais, chez eux aussi, les premiers tests ont été loin d'être d'être des réussites...

Voici la scène de l'accident qui a été postée sur Twitter:

Déjà lu?