"Une découverte archéologique très importante" vient d'avoir lieu dans un gros trou rempli de boue en Égypte

Les pharaons n'ont pas encore livré tous leurs secrets. Nouvelle preuve avec cette statue de huit mètres enfuie dans la boue et qui pourrait représenter Ramsès II. Les restes d'une autre statue, de 80cm celle là, ont également été déterrés. Il pourrait s'agir du roi Seti II, selon un communiqué du ministre égyptien des Antiquités.

Ce sont des archéologues allemands et égyptiens qui ont fait cette incroyable découverte, ce jeudi 9 mars. Deux statues se trouvaient dans une fosse à proximité du temple de Ramsès II dans la ville antique d'Heliopolis.

Ce premier indice laisse à penser que la plus grosse des deux statues, taillée dans du quartz, représenterait le grand pharaon ayant régné sur l’Égypte au XIIIe siècle avant Jésus-Christ. "Cette statue n'est pas gravée et ne peut ainsi pas être identifiée mais le fait qu'elle se trouve à l'entrée du temple du roi Ramsès II voudrait dire qu'elle pourrait lui appartenir", explique le ministère égyptien des Antiquités dans un communiqué rapporté par France Info. Le ministre parle d'une découverte "très importante".

Un site dévasté mais avec des surprises

Pourquoi ces découvertes sont-elles si importantes? Car "elles montrent que le site du temple solaire était gigantesque avec des structures magnifiques, des inscriptions prestigieuses, des colosses et des obélisques".

Ce site aurait été terriblement endommagé à l'époque gréco-romaine quand la plupart des obélisques et colosses ont été transportés vers Alexandrie ou vers l'Europe, précise le communiqué. La conquête musulmane aurait aussi participé à la destruction du site pour construire Le Caire.

Les pelleteuses ont fait une partie du boulot

 

Déjà lu?