Make women great again: voici les 7 pires déclarations que Donald Trump a lâchées sur les femmes

Ce mercredi, c'est la Journée internationale des droits des femmes. Quoi de plus parfait comme timing pour se remémorer toutes les belles déclarations d'amour que le Président des États-Unis a faites aux femmes? Voici un top 7 des pires propos qu'il a balancés.

1. Le fameux "Grab them by the pussy"

Rappelle-toi l'enregistrement audio choquant publié en octobre par le Washington Post: "Je me suis déplacé sur elle [ndlr: l'actrice Arianne Zucker] en fait. Tu sais, elle était sur la plage de Palma Beach. J'ai essayé de la baiser, elle était mariée. Et j'ai bougé sur elle très fortement en fait. Je l'ai pris en dehors du magasin (...) Je me suis déplacé sur elle comme sur une salope, mais je n'ai pas pu aller jusqu'au bout, et elle était mariée (...) Je ferais mieux d'utiliser des Tic Tac au cas où je commencerais à l'embrasser. Je sais que je suis automatiquement attiré par la beauté. Je commence à les embrasser. C'est comme un aimant. Je ne peux même pas attendre. Et quand tu es une star, elles te laissent faire ce que tu veux... les saisir par la chatte", avait raconté Trump au présentateur d'"Access Hollywood", Billy Bush, dans un enregistrement audio qui date de 2005.

Mais attention, aujourd'hui, Trump a du "respect" pour les femmes

En cette Journée internationale des droits des femmes, il a lâché sur Twitter: "J'ai un énorme respect pour les femmes et les nombreux rôles qu'elles jouent qui sont vitaux pour notre société et notre économie."

"En cette Journée internationale des droits des femmes, rejoignez-moi pour honorer le rôle important des femmes ici en Amérique et ailleurs dans le monde."

Euh mais quel "rôle important"?

"De quel rôle important parlez-vous @realDonaldTrump? D'avoir une chatte à saisir?"

2. "Inintéressante de l'intérieur comme de l'extérieur"

En 2012, il a pris en grippe la co-fondatrice et rédactrice en chef du Huffington Post, Arianna Huffington: "@ariannahuff est inintéressante de l'intérieur comme de l'extérieur. Je comprends totalement pourquoi son ex-mari l'a quittée pour un homme. Il a pris une bonne décision."

Journaliste + femme = double fail pour Trump?

"Combien l’extrêmement inintéressante (à l'intérieur comme à l'extérieur) Arianna Huffington a fait payer à son pauvre ex-mari pour l'utilisation de son nom?"

3. "Ce visage gros et laid"

Rosie O'Donell, une actrice, animatrice et production TV américaine, en a aussi pris pour son grade: "Combien te faudrait-il pour sortir avec elle? Un trillion, au moins!"

Trump a également dit d'elle dans la presse américaine: "Elle est dégoûtante à la fois de l’intérieur et de l’extérieur. Comment peut-elle passer à la télévision? Si je dirigeais son émission, je la virerais. Je regarderais bien droit ce visage gros et laid et je dirais: 'Rosie, t’es virée'". Et également: "Rosie a beaucoup de chance d'avoir sa petite amie. Elle ferait mieux d'y faire attention ou je vais envoyer un de mes copains la chercher. Pourquoi resterait-elle avec Rosie si elle a un autre choix meilleur?"

4. "À quoi ces génies s'attendent s'ils mettent des hommes et des femmes ensemble?"

Après une étude de 2013, selon laquelle 26.000 agressions sexuelles commises par l'armée ne sont pas rapportées, Trump tire cette conclusion: "26.000 agressions sexuelles non rapportées à l'armée - seulement 238 condamnations. À quoi ces génies s'attendent s'ils mettent des hommes et des femmes ensemble?"

5. Les femmes qui avortent devraient être "punies"

 

Interrogé en mars 2016 au sujet de sa position sur l'avortement par la chaîne MSNBC, il a répondu: "Oui, les femmes doivent être punies [quand elles avortent]. L'avortement doit être interdit".

6. Faire travailler sa femme? Une "très mauvaise idée"

 

En 1994, Trump a donné à la chaîne ABC News son avis sur la conciliation entre vie professionnelle et vie privée: "Je pense que faire travailler sa femme est très dangereux (...) Si vous avez votre propre entreprise, je pense que c'est une très mauvaise idée de faire travailler votre épouse pour votre compte".

7. Last but not least: sur Hillary Clinton

Donald Trump: "Si Hillary Clinton ne peut pas satisfaire son mari, qu'est-ce qui lui fait penser qu'elle va pouvoir satisfaire l'Amérique?"

Lenny Jacobson: "Hey Donald Trump - au cas où tu cherches ce tweet que tu as supprimé. Je l'ai juste ici."

Mais bon, on ne peut pas lui en vouloir, Trump est "trop parfait"

"Je me considère moi-même comme quelqu'un de trop parfait et je n'ai pas de défauts."

Déjà lu?