Les Républicains ont dévoilé leur projet d'abrogation de l'Obamacare et ce sont les jeunes et les pauvres qui vont en pâtir le plus

Les Républicains de la Chambre des représentants ont présenté leur plan afin d'abroger l'Affordable Care Act, alias l'Obamacare. Le plan était vivement attendu aux States, car c'était l'une des priorités de Donald Trump durant sa campagne. Il a toujours répété qu'il allait dissoudre l'Obamacare.

Les Républicains veulent annuler les dernières mesures prises par l'administration d'Obama en vue de financer l'Affordable Care Act. La nouvelle proposition de loi vise à diminuer les soins de santé et à réduire le nombre de personnes qui ont une assurance santé. Le plus grand changement ici est que les Américains ne sont plus obligés d'être assurés pour avoir des traitements médicaux.

Concrètement, il est écrit dans la proposition que la taxe impopulaire pour les personnes qui ne sont pas assurées doit être abolie. D'autres points en revanche n'ont pas changé, comme la garantie des soins de santé pour les personnes qui ont des problèmes de santé et la possibilité pour les personnes âgées de moins de 26 ans d'avoir une assurance.

L'aide médicale revisitée

Les Républicains veulent, avec cette nouvelle proposition, éliminer le programme Medicaid destiné aux plus pauvres. Pour info, le programme Medicaid a fourni à près de 20 millions de personnes une couverture-maladie.

C'est demain que la Chambre des Représentants va devoir voter la proposition de loi longue de 123 pages et c'est déjà considéré comme l'un des plus grands combats politiques de l'année.

Divisé

Ce n'est pas certain que cette loi va être adoptée, car le parti des Républicains est très divisé à ce sujet. Certains conservateurs au sein du parti pensent que la nouvelle proposition de loi ne va pas assez loin, tandis que d'autres ont peur que beaucoup de personnes se retrouvent sans assurance. C'est aussi incertain combien les républicains espèrent gagner avec cette proposition.

La Chambre des Représentants ainsi que le Sénat ont commencé en janvier à travailler sur l'abrogation de l'Obamacare, avant même la cérémonie d'investiture de Donald Trump. Le premier jour de son entrée en fonction, celui-ci a signé un décret visant à entamer l'annulation de l'Obamacare.

Lisez aussi