C'est prouvé: quand les homosexuels obtiennent les mêmes droits que les hétérosexuels, le nombre de suicides diminue

En Belgique, les couples homosexuels ont le droit de se marier depuis 2003. Aux États-Unis, ce n'est le cas que depuis 2015. En légalisant le mariage pour tous dans tous les États, les Américains ont remarqué une influence nette sur la santé mentale de la population. Surtout chez les adolescents: le nombre de suicides chez les jeunes a diminué de 15 %. Qui l'aurait cru?

Breaking News. Eh oui, lorsque les gens sont tous traités de manière égale, peu importe leur orientation sexuelle, ils sont beaucoup plus heureux. Notamment, lorsque les couples homosexuels sont autorisés à se marier, tout comme les hétérosexuels, le taux de suicide baisse de manière spectaculaire. C'est la conclusion, assez logique, de la chercheuse Julia Goldberg Raifman et de son équipe de l'Université Johns-Hopkins à Baltimore, dans le Maryland.

Ils ont examiné les taux de suicide chez les jeunes à l'école secondaire. Sur plus de 760.000 tentatives de suicide recensées entre 1999 et 2015, 200.000 ont été commises par des jeunes qui se sont déclarés gays ou bisexuels. Au total, les données couvrent 32 des 35 États américains qui ont légalisés le mariage entre personnes du même sexe avant le 1er janvier 2015. Depuis juin 2015, le mariage homosexuel est reconnu juridiquement au niveau national.

Ce changement a eu des effets positifs très clairs: dans les 32 États étudiés, le nombre de tentatives de suicide chez les jeunes a baissé de 7 %. Et la différence est encore plus significative chez les jeunes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres où le taux a chuté de 14 %. Incroyable, mais pas si étrange. C'est tout de même naturel de se sentir mieux dans sa peau lorsque l'on est accepté par la société, n'est-ce pas?

Les jeunes

En résumé: les jeunes lesbiennes, gays ou bisexuels, à qui l'on dit que leur amour est anormal, inacceptable et interdit par la loi, sont plus enclins au suicide. Par contre, si on légalise leurs droits au mariage, ces adolescents se sentent tout de suite mieux et sont moins vulnérables face au suicide.

L'étude ne confirme pas complètement qu'il existe un réel lien de causalité entre la légalisation du mariage de personnes de même sexe et le taux de suicide chez les homosexuels, mais c'est tout de même une indication. En outre, les adolescents sont plus fragiles pendant la puberté. Le suicide est d'ailleurs aux États-Unis la deuxième cause de mortalité chez les enfants de 10 à 19 ans. On sait également que 29 % des jeunes homosexuels font un jour ou l'autre une tentative de suicide, contre à peine 6% des hétérosexuels. Il y a donc du travail à faire dans le domaine.

Bravo la Finlande!

C'est aussi le message de l'étude: les pays qui approuvent le mariage gay sauvent littéralement des vies. Par contre, si des groupes d'intérêt parviennent un jour à renverser la décision de la Cour suprême qui a légalisé le mariage pour tous dans tous les États américains, cela coûterait de nouveau la vie de beaucoup jeunes.

Heureusement, il y a plus de bonnes nouvelles: la Finlande est le treizième pays européen à légaliser le mariage entre personnes de même sexe. La mesure entrera en vigueur le 1er mars. Mais cela signifie qu'il y a encore un certain nombre de pays qui ne l'autorisent pas. En Allemagne, par exemple, la loi ne le permet toujours pas. Les Pays-Bas ont été le premier pays européen à le légaliser en 2001, suivi de la Belgique en 2003. La France, par contre, était à la traîne et ne le permet que depuis 2013.

Si tu as une question sur le suicide, n'hésite pas à contacter le numéro du Centre de prévention du suicide: 0800/32.123. C'est gratuit, anonyme et disponible 24 heures sur 24. Tu peux aussi consulter son site internet ici.

Déjà lu?