Des taux très élevés d'iode radioactif se sont propagés en Europe et personne ne sait pourquoi

De l'iode radioactif s'est propagé dans toute l'Europe durant le mois de janvier. Les taux sont très élevés mais heureusement pas nocifs pour la santé. Le hic, il n'y a pas moyen de savoir comment cet iode est arrivé dans l'air.

Des taux anormaux d'iode radioactif se sont propagés à travers toute l'Europe durant le mois de janvier. Heureusement, les taux étaient très élevés mais pas dangereux pour santé. Cette contamination est un événement rare et ce qui est inquiétant c'est que la cause n'a pas encore pu être formellement élucidée.

La substance s'appelle l'iode 131, c'est un radionucléide qui se répand dans l'air en cas d'accident nucléaire notamment. Il est également émis par les usines qui produisent des traitements médicaux. Mais il a une durée de vie assez courte.

Un coup de la Russie?

Les fortes concentrations sont d'abord apparues dans le nord de la Norvège et puis se sont propagées en Finlande, en Pologne, en République tchèque, en Allemagne, en France et en Espagne. Dans un premier temps l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) de France a pointé les conditions météo: "Les conditions météo de janvier étaient particulières, avec des masses d’air stables, favorisant l’accumulation de polluants". Une grosse hypothèse également évoquée est que la Russie ait pu effectuer un test nucléaire secret mais il n'y avait pas d'activité sismique dans la région à cette période dont ça ne colle pas.

L'hypothèse la plus probable est que ce taux anormal d'iode 131 provienne d'une fuite dans une usine pharmaceutique. Cet iode est utilisé, notamment, dans le traitement du cancer. "Comme il n'y a que l'iode 131 qui a été mesuré, et aucune autre substance radioactive, nous pensons qu'elle provient d'une firme pharmaceutique produisant des drogues radioactives", explique Astrid Liland, la chef de la section de préparation aux situations d'urgence de la Norwegian Radiation Protection Authority à Motherboard. Une situation similaire c'était déjà déroulée en 2011.

Déjà lu?