Eh non, l'université d'Oxford ne compte finalement pas installer un campus à Paris

Alors que la presse française s'étonnait de voir débarquer un campus de l'université d'Oxford à Paris, il n'en sera finalement rien. C'est en tout cas ce qu'il ressort d'un communiqué de l'université sur Twitter.

Amis des lettres, des maths et autres sciences studieuses, cette nouvelle aurait pu te réjouir. Si l'université d'Oxford et son protocole vieux de plus de 700 ans t'a souvent fait rêver, une fausse bonne nouvelle t'a été annoncée dans la presse française ce lundi.

Une délégation officielle française s'est rendue la semaine passée à l'université britannique pour discuter de l'établissement d'un futur "satellite" d'Oxford. Ce campus aurait été créé à Paris et financé par l'Union européenne. Une manière de pouvoir continuer à bénéficier des subsides européens. Mais si on s'en réfère à leur communiqué, il n'en sera finalement rien. L'université reconnait qu'il y a bien eu des pourparlers depuis le vote du Brexit, mais il ne créeront pas de nouveau campus en dehors de l'île.

Brexit = fin des subventions de l'UE

L'idée derrière tout ça était donc d'éviter que le Brexit ne coupe définitivement les ponts entre les universités européennes et britanniques. Selon le Telegraph, ce serait également une offensive de charme envers les banquiers britanniques pour les attirer de l'autre côté de la Manche.

Déjà lu?