"A Day Without Immigrants": les McDo aux États-Unis ont fermé leurs portes pour faire de la résistance à Trump

La politique migratoire de Donald Trump est bien loin de faire l'unanimité. La résistance s'organise aux États-Unis pour montrer que sans les immigrés, l'économie américaine ne serait pas ce qu'elle est. Suite au mouvement "A Day Without Immigrants", les travailleurs se sont rassemblés hier en masse dans les rues. Les McDonald's, en sous-effectif, ont dû fermer leur porte toute la journée.

C'est clair, Donald Trump a de moins en moins d'amis, même dans son propre pays. Cela ne fait même pas un mois qu'il a été investi, que les mouvements de résistance se multiplient déjà. Après la gigantesque Women's March en janvier, c'est au tour des travailleurs de l'horeca de protester contre son décret anti-immigration et son projet de construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.

L'initiative "A Day Without Immigrants" ("Un journée sans immigrés") a été lancée fin de semaine dernière sur les réseaux sociaux. Elle appelait tous les immigrés et les sans papiers du pays à ne pas aller au boulot jeudi, pour montrer à quel point ils pèsent dans l'économie américaine. Eh oui, rien que le nombre de sans papiers est estimé à 11 millions de personnes, selon une étude du Pew Research Center.

McDonald's, restaurants, magasins... fermés

L'horeca est un secteur qui emploie beaucoup de travailleurs immigrés ou sans papiers aux États-Unis. Comme le mouvement a pris de l'ampleur et que les travailleurs sont partis en masse manifester hier dans les rues, les McDonald's, surtout, se sont retrouvés en sous-effectif. Du coup, la plupart d'entre eux ont choisi de fermer leurs portes toute la journée. Ils ne sont pas les seuls, des restaurants, des entreprises et d'autres magasins ont suivi le mouvement à Washington, New York, Philadelphie... Un peu partout!

Voici les messages qui étaient affichés hier sur la porte d'à peu près tous les McDonald's des États-Unis:

Message du McDonald's de Green Hills, en Pennsylvanie: "À cause du boycott immigration, nous avons un manque de personnel et nos portes resteront donc fermées. Nous prenons seulement les commandes au service driving. Désolé pour le dérangement."
"Ce restaurant sera fermé jeudi 16 février. Nous rouvrirons vendredi 17 février. Nous nous excusons pour le dérangement."
"Les employés de cet établissement soutiennent le Day Without Immigrants et ont donc décidé de ne pas se présenter au travail. Pour vous servir, les McDonald's à ces endroits seront ouverts: McDonald's Lake Street 1023 N. Lake Street Aurora, Illinois. McDonald's Butterfield 1505 Butterfield Aurora, Illinois. Désolé pour le dérangement, la direction."

Certaines rues étaient complètement vides...

"The callejones à #DTLA est probablement l'un des endroits les plus bondés de Los Angeles, ce n'est qu'un des petits impacts de #ADayWithoutImmigrants"

Parce que les travailleurs manifestaient en masse dans les grosses artères

Partout: à Détroit, Chicago, Charlotte, Austin...

"Du Michigan à la Floride, les manifestants se sont déplacés à travers tous les États-Unis en soutien au #DayWithoutImmigrants"

Les gens ne s'y attendaient pas trop et ont été surpris

"J'ai essayé d'aller chercher un café au McDonald's, fermé. Je suis allée au suivant, fermé. Je n'ai pas besoin de café. #DayWithoutImmigrants"

Mais ils soutiennent les travailleurs

"Mon McDonald's était fermé ce matin, me refusant mon smoothie matinal. Les immigrés sont vitaux à Los Angeles et aux États-Unis."

D'autres établissements ont suivi le mouvement

La chaîne de bistros "Plum Restaurants" était aussi fermée à Seattle

Et le restaurant Provini à New York affichait le même message sur sa porte. Et le tatoueur Kensington Tattoo près de Washington aussi.

Même un grand chef étoilé a fermé ses portes

"Le chef étoilé José Andrés, un immigré d'Espagne, ferme ses restaurants aujourd'hui pour le #ADayWithoutImmigrants"

Déjà lu?