On est bien! La petite douceur printanière devrait se prolonger tout le week-end, alors que le mois de janvier a pété les records

Comme nous, tu as sans doute laissé tomber la grosse veste ces derniers jours. Tu t'es même cru au printemps en plein mois de février. Rassure-toi cette douceur devrait perdurer, le tout, avec des éclaircies! Ensuite éh bien, vient la pluie... il ne faut trop s'emballer non plus: on reste en Belgique.

Pour retrouver la douceur de ce jeudi, il faudra d'abord passer outre la journée de vendredi. Les éclaircies généreuses de ces derniers jours laisseront place à des périodes plus nuageuses, et même à quelques averses pour demain. On perdra également quelques degrés.

Profite du week-end!

Mais samedi et dimanche seront très agréables. La grisaille matinale du samedi devrait laisser place à un temps sec et lumineux. Les maximas seront proches des 10 degrés dans le centre du pays. Dimanche, le soleil sera encore plus généreux, mais attention aux petits matins et aux nuits qui seront toujours aussi frais.

Profite donc un max du week-end, parce qu'après, ça se gâte. À partir de lundi, la nébulosité sera plus abondante. Le tout avec un vent soutenu et il y aura une petite pluie faible mais suffisante pour t'emmerder. Au niveau des températures, elles resteront par contre semblables à ce qu'on connaît aujourd'hui.

Le troisième mois de janvier le plus chaud en 137 ans

Cette douceur, elle se remarque aussi au niveau global. La Nasa a sorti, comme chaque mois, son rapport: le mois de janvier est le 3e janvier le plus chaud enregistré depuis 137 ans. C'est 0,2°C de moins qu'en 2016 mais 0,92 °C de plus que sur la période 1951-1980.

Le mois de janvier a donc connu un pic au niveau des températures lors de ces deux dernière années, ce n'est plus une coïncidence. Le GISS (NASA's Goddard Institute for Space Studies) se base sur les données de 6.300 stations météorologiques autour du globe, incluant des instruments qui mesurent la température à la surface de l'eau jusqu'en Antarctique.

Déjà lu?