Les Belges auront peut-être besoin un jour d'un visa pour pouvoir aller aux États-Unis

Aujourd'hui pour pouvoir se rendre aux États-Unis et y rester pendant trois mois, les Belges doivent seulement avoir un formulaire ESTA, une autorisation de voyage pour les États-Unis. Demain, selon la politique de Trump, le Belge pourrait bien devoir payer un visa pour pouvoir se faire un petit city trip à New York. 

"Ce n'est pas évident que le système actuel qui permet aux citoyens belges de voyager aux États-Unis sans visa soit maintenu." C'est ce que Theo Francken a déclaré dans l'Echo dans une interview ce week-end.

Interrogé sur le muslimban, Theo Francken a notamment répondu ceci: "Maintenant, même la Belgique doit apporter des précisions et des informations pour pouvoir rester dans le programme sans visa. On dispose de 90 jours et ça ne va pas être facile. On est aussi dans le collimateur des Américains."

Selon lui toujours, les Américains voient vraiment la Belgique comme un trou à rat. Le Gouvernement a donc reçu trois mois pour se mettre en règle avec toutes les exigences de l'administration Trump. Sinon quoi, le voyage sans visa pour les Belges pourraient devenir difficile, voire impossible.

Tout a commencé lors d'une visite de routine d'une délégation américaine à la fin du mois de novembre 2016. De cette visite, un rapport sur la situation belge devrait sortir en mars et être montré au Congrès américain. Ensuite, une décision devrait être prise pour savoir si oui ou non, les Belges pourront encore circuler librement aux États-Unis avec leur simple ESTA.

Mais selon certains diplomates, c'est suite aux attentats de Paris et de Bruxelles que la question du visa se pose. En effet, les Américains ont peur que des terroristes puissent se mélanger au trafic des passagers classiques.

Déjà lu?