Drake dénonce aussi les "fake news": il n'a pas demandé à des fans musulmanes d'enlever leur voile à son concert

Le rappeur Drake s'est retrouvé au centre d'un bad buzz ces dernières heures. La faute à une vidéo dans laquelle il demande à des filles d'enlever "leur voile" à son concert à Londres. Face à la polémique, il a dénoncé une "fake news" et a assuré que ces fans n'étaient pas du tout musulmanes et qu'elles ne portaient pas un hijab.

"Je vois quatre filles là-bas, j'espère que vous passez un bon moment. Je vois que vous portez ce voile, vous devriez probablement l'enlever. Vous n'avez pas besoin de sortir avec ce truc." Voilà ce que Drake a balancé à quelques-unes de ses fans lors de son concert à l'O2 Arena de Londres. La scène a été filmée et la vidéo fait le buzz.

Mais dans le mauvais sens du terme pour le rappeur canadien, accusé de s'être montré en quelque sorte raciste en demandant à des musulmanes d'enlever leur hijab. Musulmanes (il faut noter qu'on ne voit pas les quatre filles dans la vidéo)? Hijab? Drake ne prononce jamais ces mots en tout cas, mais "musulmane" se retrouve dans le titre de la vidéo publiée sur YouTube.

Voilà la vidéo de la polémique

 

Drake se la joue Donald Trump

Alors, anti-musulman le Drake? Pas du tout assure-t-il. Face à la polémique, le rappeur a été obligé de se défendre. Pour lui, toute cette histoire n'est qu'une de ces "fake news" si chères à Donald Trump et montées par les médias. Il explique dans un texte publié sur Instagram que les quatre fans à qui il parlait portaient "une veste et un écharpe" et qu'il leur a demandé de retirer cette écharpe pour profiter à fond de son show. Une "blague" sortie de son contexte selon lui.

"Je suis conscient de ce qu'est le hijab et je ne ferais jamais aucun commentaire dans ma vie envers quelqu'un qui en porte un. Je suis fier que mes amis les plus proches et mes fans viennent de différentes religions, peut-être que quiconque ait monté cette histoire ferait mieux de passer plus de temps à apprendre d'autres cultures plutôt que de nous diviser."

Reste à voir si ce message de Drake suffira à convaincre ses fans. Et à éteindre la polémique.

Voilà son message publié sur Instagram