Alerte: il y a de plus en plus de lignes blanches sur le poulet et ça rend la viande moins bonne pour ta santé, voici pourquoi

Tu l'as peut-être remarqué quand tu fais tes courses: le poulet contient de plus en plus de lignes blanches. Même sur la poitrine, qui est censée être le meilleur morceau. Cela rendrait la viande plus grasse, moins nutritive, et donc moins saine. La faute à quoi? Aux méthodes d'élevage industrielles et à la production de masse.

La viande rouge a déjà fait grande polémique pour être trop calorique, trop riche en cholestérol, ou encore pour ses dégâts sur l'environnement. Mais si tu pensais bien faire en mangeant plus de viande blanche à la place, c'est raté. Le poulet serait de moins en moins bon pour ta santé.

La poitrine était pourtant réputée pour être la partie la plus tendre et la plus "saine" du poulet. Mais tu l'as peut-être remarqué quand tu en achètes, il y a de plus en plus de lignes blanches dessus. Et qu'est-ce que c'est? De la graisse, évidemment. L'Université de l'Arkansas et l'Université A&M du Texas ont d'ailleurs inspecté 285 oiseaux aux États-Unis l'année dernière, et ils ont trouvé des rayures blanches sur 96 % d'entre eux. C'est énorme et cela ne s'améliorera pas avec le temps, bien au contraire.

La faute à l'élevage industrielle de masse

Compassion in World Farming, une organisation internationale dédiée au bien-être des animaux dans les fermes qui est présente notamment aux États-Unis et en France, a diffusé une vidéo sur YouTube pour sensibiliser aux changements dans le poulet que nous mangeons. Les pratiques qui ont cours dans l'élevage de volaille ne seraient plus les mêmes qu'avant, et c'est précisément ce qui causerait l'augmentation des lignes blanches.

L'organisation explique que les poulets sont de plus en plus élevés dans des fermes industrielles, selon les modes de production de masse. Les agriculteurs mettent donc le paquet pour les rendre très gros le plus rapidement possible, quitte à passer par quelques manipulations génétiques. Une étude britannique publiée en 2013 dans le journal "Poultry Science" rapporte aussi que dans ces conditions, les poulets peuvent contenir 224 % de graisse en plus que la normale.

Le résultat? Les poulets sont moins musclés et plus gras. La viande est donc moins tendre et de moins bonne qualité. Elle absorbe moins facilement les marinades et apporte moins d'éléments nutritifs. Mais selon certains experts en nutrition, le poulet reste tout de même riche en bonnes protéines, en vitamines B et en fer. Sauf si tu le manges frit ou pané, il n'est pas à bannir totalement de ton alimentation. Fais juste attention aux morceaux qui contiennent plein de lignes blanches.

Cette petite vidéo du Compassion in World Farming t'explique que les lignes blanches sont comparables à des "atrophies musculaires" chez les humains

 

Déjà lu?