Tout est safe: cette vidéo montre la nouvelle vie de Bana en Turquie et elle est tellement plus heureuse maintenant

Le monde entier a suivi la vie de Bana quand il pleuvait des bombes à Alep. Maintenant, elle est saine et sauve en Turquie et cette vidéo en est la preuve. Tu ne vas pas pouvoir t'empêcher de sourire en voyant comment elle heureuse maintenant. Comme elle le dit: "J'adore la Turquie, la neige, la sûreté et la paix". Mais il faut se rappeler aussi qu'il y a beaucoup d'autres enfants qui sont en danger en Syrie pour le moment et qui n'ont pas été chanceux comme Bana. 

Tu as peut-être suivi l'histoire de la petite Bana d'Alep. Elle et sa maman étaient très actives sur Twitter. Elle décrivait les horreurs de la situation en Syrie et le monde entier était touché par son vécu. J.K. Rowling était tellement émue qu'elle lui a envoyé toute la série de ses bouquins Harry Potter via e-books.

Ensuite, le destin lui a souri. Elle a pu être évacuée d'Alep et elle a été accueillie avec sa famille en Turquie dans un hôtel afin de commencer une nouvelle vie. Et cette vidéo de CNN prouve qu'elle est bien plus heureuse maintenant. Dans la vidéo, comme elle le dit au tout début: "J'adore la Turquie, la neige, la sûreté et la paix".

"Je retournerai dans mon pays"

Les images de la nouvelle vie de Bana montrent un contraste énorme avec sa situation d'avant. Mais elle se "sent triste pour les enfants qui sont en Syrie avec les bombes et qui ont froid durant la nuit".

Sa maman, Fatemah quant à elle commence à s'habituer à sa nouvelle vie, mais parfois, elle "se sent toujours à Alep". Elle raconte que son fils pensait qu'ils étaient au paradis quand il a vu "des bonbons, des bananes et des pommes". Mais la maman s'est sentie triste à ce moment-là, car elle s'est rendue compte que son fils ne connaissait que la guerre jusqu'à maintenant.

La petite Bana a ensuite affirmé qu'elle allait rester sur Twitter afin de soutenir les enfants qui sont toujours en Syrie: "Je les aime, je veux les aider et je veux que le monde les aide. Je retournerai dans mon pays pour voir mes amis. Nous allons rebâtir les maisons et vivre à nouveau à Alep."

"Ici, c'est le paradis"

 

Lisez aussi sur Bana