À l'origine, la statue de la Liberté avait un tout autre visage que celui qu'on lui connait maintenant

La statue de la Liberté n'a pas toujours eu le visage que l'on lui connait maintenant. Les premiers croquis représentaient une paysanne égyptienne voilée. La statue devait trôner à l'entrée du Canal de Suez mais les croquis ont été rejetés.

Le symbole emblématique de la liberté aux États-Unis a peut-être un tout autre visage que celui qu'on lui connait. Selon la chaîne CBS: "un des plus puissants symboles de la liberté américaine à commencé sa vie comme une femme musulmane".

C'est Auguste Bartholdi qui l'aurait dessinée pour répondre à un appel d'offre du gouvernement égyptien pour placer un phare sur le Port-Saïd, qui est situé à l'entrée du canal de Suez. Bartholdi a dessiné les croquis "d'une figure féminine de style africain" de 26 mètres de haut, drapée et qui tenait une torche. La statue symbolisait la lumière que l'Égypte apporte à l'Asie et "représentait une paysanne égyptienne" selon Barry Moreno qui est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la statue.

Recalé

Bartholdi a été recalé par le gouvernement égyptien pour le phare du canal de Suez. Il a donc repris son dessin et l'a transformé en la silhouette que l'on connait actuellement. La statue de la Liberté a été offerte par la France aux Etats-Unis en 1886 et symbolise "la liberté éclairant le monde".

Déjà lu?